FacebookTwitterBlogPinterest

PHPA

Portfolio Catherine Merdy

Portfolios

Comments Closed


Share this post

CATHERINE MERDY
7 rue Lantiez 

75017 – Paris

Tel : 0033 676 494 311

Mail : catherine.merdy@free.fr
Web: http://www.catherinemerdy.com

Biographie

Née en 1968, Catherine Merdy a fait des études cinématographiques à l’Ecole Nationale Louis-Lumière, Caméraman et photographe, elle vit et travaille à Paris.
Son travail photographique est fortement marqué par l’esprit de liberté qui accompagne l’usage ludique de ce qu’elle nomme elle-même ses “toyscamera” : Lomo LCA, Lubitel, Holga, Sténopé,… des appareils-jouets aux fonctions rudimentaires pour une pratique qui va à rebours de la perfection technologique.
Elle collecte des images de son quotidien, l’appareil photographique faisant office de journal intime où s’écrit son histoire et celle de ceux qui l’entourent. De cette prise de note régulière, Catherine Merdy va alors associer, multiplier et confronter les images collectées jusqu’à concevoir des visions “patchwork” d’une société aux multiples visages. 
Son travail n’a de sens que dans cette « pulsion » de déclencher  l’appareil pour aller à la découverte des choses et des êtres. Il n’y a ici aucune mise en scène, aucune volonté de raconter une histoire pré-établie, ni de rapporter une œuvre documentaire. Elle traque la vie à l’état brut et ses associations sont un regard personnel sur notre monde contemporain.
Après une résidence à Beyrouth au mois de mars 2005, elle poursuit son travail dans des villes étrangères et élargit son champ d’expérimentation à d’autres cultures.
Catherine Merdy a obtenu en 2000 le prix FNAC Attention Talent Photo.

Biography

Born in 1968, Catherine Merdy studied cinema at the Ecole Nationale Louis-Lumière. Cameraman and photographer, she lives and works in Paris.
Her photographic work is strongly marked by the sense of freedom that accompanies the simple use made of what she calls her “toy cameras”: Lomo LCA, Lubitel, Holga, pinhole techniques… toy cameras with rudimentary functions for a voluntarily non-perfect result.
She collects images from her everyday life, using the camera as a sort of diary in which she writes her own story and the stories of the people she knows. From this regular note-taking, Catherine Merdy associates, multiplies and compares the collected images to make a patchwork vision of a multi-faceted society.
Her work only gains its meaning from this ‘impulse’ to click a camera and discover things and people. There’s no staging, no desire to tell a pre-established story or create a documentary work. She looks for life in its rawest state, and her associations are a personal view on our modern world.
After a residency in Beirut in March 2005, she continues her work in foreign cities and has enlarged the scope of her experiments to include other cultures.
Catherine Merdy was awarded the FNAC Attention Talent Photo prize in 2000.