FacebookTwitterBlogPinterest

PHPA

Portfolio Nicole Miquel

Portfolios

Comments Closed


Share this post

NICOLE MIQUEL
Photographe
France
Mail : nicole.miquel@wanadoo.fr
Web : http://improbablenikki.blogg.org

Biographie

Depuis longtemps je ne rêve qu’en noir et blanc
Je suis entrée en photographie comme d’autres entrent en religion.
J’y ai trouvé une discipline et un art que je trouvais ennuyeux et rébarbatifs dans bien des domaines rencontrés.
J’y ai rencontré patience, minutie, concentration, rigueur, application. 
Aller jusqu’au bout dans la réalisation d’un travail, finaliser tout projet entrepris.
Accepter la rudesse, l’austérité de l’apprentissage avec une recherche : écrire avec la lumière et révéler mon monde, ma contemplation.
Je travaille en argentique et mon travail se veut dans la lignée de l’école classique de la Photographie du XIX et 20ème siècle où la couleur sont le noir et le blanc déclinés.
Je m’évertue à construire et réaliser mes images qu’au moment de la prise de vue. 
Je ne les recadre jamais et n’effectue aucune surimpression factice en laboratoire hors la magie de la chimie argentique.
Tous mes sujets parlent de traces, d’empreintes, de mémoire.
De regards posés pour chercher derrière le miroir, voir au-delà du mur, 
J’ai des thèmes de prédilection ou plutôt des thèmes obsessionnels : le reflet, les matières et l’écriture de mes états d’âme par la lumière.
Mes références : Joseph Sudek, Brassaï, Man Ray, Henri Cartier Bresson, Diane Arbus, Robert Mappelthorpe, Joël Peter Witkin (liste non exhaustive).

Séries réalisées

Des larmes plein les yeux (Paris-New-York)
Les blessures du cœur
Les signes du ciel
Triptyques en icônes
De la spiritualité dans le quotidien
Paysages
Décors
Traces urbaines (La pisse. Les graffitis. Traces humaines.)
Pigeons vautours
Flous amoureux
Une journée avec Andréï Tarkovski (photorama)
Portraits divers et variés

Expositions

Réalisation d’un photorama « les Blessures du cœur », musique Robert Wyatt 
Mai 2006 : présentation d’un photorama : Une journée avec Andréï Tarkovski, musique Purcell, Bach, avec le collectif Queer Factory, péniche K-Lounge, Trocadéro
Février 2006 : thème de la Saint Valentin avec le collectif Queer factory, bar l’Interface, rue Keller, Paris 11ème
Octobre 2005 : série « Flous amoureux » aux 72 heures, La Générale, rue du Général Lassale, Paris 19ème
Avril 2005 : expositions « Brouillons » à la librairie Blue Book, rue Quincampois, Paris 4ème.
Juin 2001 : série « Des larmes plein les yeux », bar les Scandaleuses, Paris 4ème
Avril 2000 : série « Tryptiques », galerie rue de Sévigné, Paris 4ème
Mai 1998 : exposition collective de plasticiennes, rue Keller, paris 11ème
Mai 1996 : TERRA AMATA, exposition « Des larmes plein les yeux » et « Les blessures du cœur », Passage du Retz, rue Charlot, Paris 3ème.
Exposition d’un travail de portraits à Friedrichhaffen
« Tout est possible », première exposition centre culturel de St Die, Vosges.

Biography

For a long time I have dreamt in black and white.
I came to photography as some come to religion.
In it, I found a way of expression, a form of art where other styles had seemed boring and discouraging.
It helped me with patience, detail, concentration, rigour, dedication.
To follow a project through to one’s best ability, to finish every project started.
To accept difficulties, harshness, learning through searching. To express things through light and reveal my world, my thoughts.
I work with film, and my photos hope to be part of the classic 19th and 20th Century school of photography in which colour is variations of black and white.
I strive to only construct and make my images at the moment that they are taken.
I never reframe or treat them in any way, apart from the magic process of having them developed.
All my photos are about traces, imprints, memories. About looking carefully to see behind the mirror, beyond the wall.
I have some favourite themes, or rather some obsessive themes: reflections, raw material and explaining my mood through light.
My influences: Joseph Sudek, Brassaï, Man Ray, Henri Cartier Bresson, Diane Arbus, Robert Mappelthorpe, Joël Peter Witkin (and the list goes on).

Works

Tears in your eyes (Paris-New-York)
The wounds of the heart
Signs from the heavens
Icon Triptychs
Everyday spirituality
Countryside views
Décors
Urban traces (urine, grafitti, human traces)
Pigeon vultures
Out of focus lovers
A day with Andréï Tarkovski (photorama)
Various portraits

Exhibitions

 »The wounds of the heart » – music by Robert Wyatt 
Mai 2006: « A day with Andréï Tarkovski » – music by Purcell, Bach, with the Queer Factory collective, K-Lounge boat, Trocadéro, Paris
February 2006: Saint Valentine theme with the Queer Factory collective, l’Interface bar, rue Keller, Paris 11th arrondissement
October 2005: série « Out of focus lovers » at 72 heures, La Générale, rue du Général Lassale, Paris 19th arrondissement
April 2005: « Rough work » exhibition at the Blue Book bookshop, rue Quincampois, Paris 4th arrondissement
June 2001: « Tears in your eyes », at the Scandaleuses bar, Paris 4th arrondissement
April 2000: « Triptychs », rue de Sévigné gallery, Paris 4th arrondissement
May 1998: collective exhibition, rue Keller, Paris 11th arrondissement
May 1996: TERRA AMATA, « Tears in your eyes » and « The wounds of the heart », Passage du Retz, rue Charlot, Paris 3rd arrondissement.
Portrait exhibition at Friedrichhaffen
 »Everything is possible », first exhibition at the St. Die cultural centre in the Vosges region of France.