FacebookTwitterBlogPinterest

PHPA

Portfolio Quentin Cherrier

Portfolios

Comments Closed


Share this post

QUENTIN CHERRIER
Photographe
Mail : quentin.cherrier@hotmail.fr
Web : http://www.jalougallery.com/cherrier-quentin-newtalent-173.html

Biographie

Je m’appelle Quentin Cherrier et j’ai 6 ans, de photographie derrière moi. Ce qui me donne vous l’aurez compris un âge d’à peu près 23 ans.
Passons les traditionnelles études de communication (diplôme le plus généralement obtenu avec la mention rattrapage) pour rentrer directement dans le vif du sujet, la photographie. De retour d’un voyage Humanitaire en 2005, Hugues Vassal, Cofondateur de l’agence Gamma me permet d’exposer avec lui lors de son exposition à Blois (Ma ville natale). Dès lors gorgé de testostérone et d’espérances, je commence à sortir mon appareil un peu partout et surtout lors de nombreux concerts dans la capitale. Je travaille pour les Soirées Panik organisées par Betc, pour lesquelles j’ai réalisé une dizaine de flyers et photographié Justice, Laurent Garnier et plein d’autres Djs Allemands aux noms imprononçables. Je travaille aussi pour le Festival « Tous sur le pont » à Blois et pour quelques troubadours sans un sou comme « Les petites Bourrettes » « Teenage Bad Girl » « Terry Poison », « Marie Cherrier » ou encore « Le Français ».
Pour manger je réalise quelques commandes pour des magazines comme Be Blond (Magazine spécialisé pour les coiffeurs) et bien sûr il m’arrive une fois tous les 10 mois de vendre mon âme à un couple qui se marie.
Je prépare en ce moment un bouquin de photos de concerts et cherche désespérément à intégrer un Canard !!!
Le rêve serait d’un jour devenir photographe pour National géographic, mais vu qu’il n’y aura plus de Faune ni de flore dans 10 ans, je songe dès à présent à me reconvertir dans la photographie de guerre.

Biography

I am Quentin Cherrier, 6… years of photography so far, which makes me – you may have worked it out – around 23 years old.
Let’s forget the usual story about how I studied media (a degree usually obtained not with honours but by the skin of one’s teeth) to get to the heart of the matter: photography. After returning from a humanitarian mission in 2005, Hugues Vassal, cofounder of the Gamma agency, allowed to show me photos with his at an exhibition of his work in Blois (my home town). After this experience, boosted by testosterone and hope, I started to get my camera out more or less anywhere and especially during numerous concerts in Paris. I worked for the Panik club nights organised by the advertising agency BETC, creating a dozen or so flyers and photographing Justice, Laurent Garnier and lots of German DJs with unpronounceable names. I also worked for the Blois “All Hands on Deck” Festival (“Tous sur le pont”) and a few penniless groups like “Les Petites Bourrettes”, “Teenage Bad Girl”, “Terry Poison”, “Marie Cherrier” and “Le Français”.
To get enough money to eat, I did a few commissions for magazines like Be Blond (specialist magazine for hairdressers) and of course every ten months I sell my soul to a couple getting married.

At the moment I’m getting together a book of concert photos and would desperately like to work for a magazine!!!
My dream job would be photographer for National Geographic, but seeing as there will be no nature left in ten years’ time, I’m thinking that war photography might be a better idea.