FacebookTwitterBlogPinterest

PHPA

Camille Hervouet — 2010.01

Camille Hervouet

J’ouvre mon sac, le referme et quitte le lit défait. Le temps d’une nuit, d’une image ou d’un songe. Un lieu où les murs ne portent rien de profondément intime et nous laissent libre, comme dans un voyage lointain. Pas de fantômes qui sortent du miroir, juste des draps légèrement frais pour bercer notre sommeil. Un agréable sentiment de flottement dans un décor inconnu et pourtant familier. L’idée de rester nous effleure. Le quotidien nous rattrape. Un dormeur succède à l’autre, ouvre son sac, le referme et quitte le lit défait.

Hôtel Design Sorbonne
Janvier 2010

 

Portfolio

English Version