FacebookTwitterBlogPinterest

PHPA

Goutal Leriche — 08.2011

Olivia Leriche & Vincent Goutal

6h17 DU MATIN: PAUSE LONGUE

La chambre 28 était au bout du couloir. Un peu isolée elle nous réservait ses charmes d’une seule nuit. Dans cette alcôve bleue et blanche nous cherchâmes l’inspiration. Nous nous endormîmes entrouvrant la fenêtre sur le silence feutré de l’hôtel. Au petit matin, rêvions-nous? Cheveux mêlés et draps froissés nous fûmes réveillés par le chant joyeux d’un oiseau. Il était là, délicatement posé sur l’étoffe fleurie d’un foulard. D’un oeil noir et brillant, il contemplait notre éphémère passage. Ce fut le déclic. À la lueur du jour, nous figeâmes l’impromptu instant, puis remerciant l’oiseau nous nous envolâmes emportant émus notre image.

Hôtel jardin de l’Odéon
Août 2011

 

Portfolio

English Version