FacebookTwitterBlogPinterest

PHPA

Graziella Antonini — 2010.12

Photo Lauréate 2011 Graziella Antonini

L’ABSENCE

«Être de corps quelque part et ailleurs par la pensée», cette phrase, aussi, résume assez bien la sensation que j’éprouvais au moment de la prise de vue dans cette chambre, pas encore finie de la Belle Juliette. Voilà pourquoi un autoportrait. Cette sensation aussi d’incertitude: un départ, une arrivée? Un lieu qui se remplit ou qui se vide de ses meubles? Et donc une absence. D’où ce bout de phrase tirée de la correspondance de Chateaubriand à Juliette Récamier, après le départ de Juliette à Rome : «… rue de l’Abbaye, je ne vous retrouverai plus, vous n’y serez plus, vous l’avez voulu. Me retrouverez-vous? Apparemment, peu vous importe!»

Hôtel La belle Juliette
Décembre 2010

 

Portfolio

English Version