FacebookTwitterBlogPinterest

PHPA

Gregor-PHPA

Photo lauréate 2014
Gregor Beltzig

« Cela fait pas mal de temps que ma petite amie et moi vivons éloignés l’un de l’autre. Nous restons de longues périodes sans nous voir et chaque fois que cela arrive, ce n’est pas pour très longtemps.

Souvent, nous nous rencontrons dans une ville à mi-chemin du lieu où nous vivons. Une ville que nous ne connaissons pas et que nous ne connaîtrons sûrement jamais car nous nous y retrouvons uniquement pour nous voir et rien d’autre.

Nous entrons dans notre chambre d’hôtel le vendredi soir comme Adam et Eve sont entrés au paradis. Cela sera notre paradis pendant 48 heures. Un paradis n’est pas fait pour durer. Un paradis qui révèle sa fragilité le matin où nous réalisons que nous devons nous quitter de nouveau. Mais ce n’est que comme cela que le paradis peut exister – comme un moment dans le temps.

Un paradis sur terre a besoin de la conscience de sa fin proche car sinon, il deviendrait banal. A cause de la douleur que nous procure notre séparation, nous réalisons combien nous sommes heureux lorsque nous sommes ensembles. »

Gregor Beltzig

Hôtel des Grands Hommes

Portfolio

English version