FacebookTwitterBlogPinterest

PHPA

Juliette Bates

Juliette Bates

Un curieux hasard m’avait conduite ici, sur les traces de cette autre Juliette, si différente et semblable à la fois.
Et ce matin là, dans la chambre 209, s’opéra une étonnante alchimie, née d’une rencontre entre le passé et le présent, entre le lumineux et l’obscur, entre le beau et le bizarre… Dans l’eau de ce bain, je m’imaginais prendre la forme d’un cygne.