FacebookTwitterBlogPinterest

PHPA

Marie Maurel de Maillé

Je ne suis pas celle que vous croyez. Je marche là dans l’inconscience du lieu et comme si j’étais environnée de spectateurs. Je marche tout à coup dans un regard. Je ne l’ai pas senti se lever : il a pris la suite de l’espace et voici qu’il a
remplacé l’air autour de moi. J’ai l’habitude d’être regardée , mais cette fois je ne suis pas regardée : je suis plongée dans un élément qui à la fois m’enveloppe et m’imbibe.

La Langue d’Anna, Bernard Noël — éditions P.O.L — 1998

Hôtel jardin de l’Odéon
Juillet 2010 

 

Portfolio

English Version