Pierre-Jean Chalençon s’est dernièrement confié au sujet des relations étroites qu’il entretient avec un célèbre chanteur français. Mais qui est donc cet ami qu’il considère comme « l’homme de sa vie » ? On fait le point pour vous.

Ces derniers jours, Pierre-Jean Chalençon se retrouve au cœur d’un bad buzz suite à l’affaire des « Dîners clandestins ». Les enquêteurs ont même pris soin de le placer en garde à vue pour entendre sa version des faits, avant de le relâcher. L’ancien acheteur d’Affaire conclue a-t-il organisé une soirée en douce avec des personnes haut placées du gouvernement ? Une question dont la réponse relève pour l’heure d’un mystère. Malgré tout, on sait aujourd’hui que le collectionneur de 51 ans entretient des relations avec des personnalités bien connues…

Pierre-Jean Chalençon côtoie plusieurs vedettes

Pierre-Jean Chalençon est dans tous les médias depuis la diffusion d’un reportage le soupçonnant d’avoir organisé illégalement des dîners au Palais Vivienne sur M6. Depuis, l’antiquaire a été placé en garde à vue, avant d’être finalement libéré. Selon une publication nichée dans les colonnes de France Info, l’ancien collègue de Sophie Davant a été entendu en présence de son avocat. Il a ensuite été relâché dans la journée de ce vendredi 9 avril.

L’objectif de cette audition a été de savoir si un ministre et d’autres fonctionnaires ont effectivement assisté à cette fameuse soirée. Il faut savoir que le spécialiste de Napoléon connaît pas mal de monde issu de l’univers mondain. En 2019, il a même confié auprès des journalistes de France Dimanche son petit secret pour disposer d’un carnet d’adresses aussi bien rempli…

« Je lui dois tout, c’est l’homme de ma vie »

À l’époque, Pierre-Jean Chalençon avait révélé : « Depuis mon plus jeune âge, je fréquente des stars. Mon père était journaliste à Europe 1 et à l’ORTF. Il convoitait beaucoup de personnalités célèbres à l’occasion de repas interminables. Au départ, je les regardais avec beaucoup d’admiration. Puis, au fur et à mesure que les soirées s’enchaînent, on finissait par les considérer comme des membres de la famille. C’est ainsi que je suis devenu très complice avec Thierry Le Luron, Coluche, Régine, ou encore Charles Trenet ».

En ce qui concerne ce dernier tout particulièrement, l’ancien acolyte de Julien Cohen souligne : « J’ai eu l’opportunité de rencontrer Charles en 1987. J’avais à peine 15 ans. Je suis l’un de ses fans absolus et je collectionne plusieurs objets lui ayant appartenu. Mais ce que je conserve de plus impressionnant de lui, c’est sa culture générale. Si j’en suis là aujourd’hui, c’est grâce à lui (…) Je lui dois tout, c’est l’homme de ma vie ».