Le weekend dernier, Paul El Kharrat a participé au premier épisode de la nouvelle émission « Le Club des Invincibles » sur France 2. L’ex-champion de TF1 a accepté de dévoiler l’envers du décor en coulisses. On vous dit tout !

À l’âge de 16 ans, Paul El Kharrat a été diagnostiqué d’une sévère forme d’autisme. Une maladie qui ne lui rend pas la vie facile au quotidien. Les séquelles se sont notamment fait ressentir à l’issue de sa participation au Club des invincibles. L’ex-champion de Jean-Luc Reichmann témoigne sur le sujet à l’occasion d’une récente entrevue. Il profite de l’occasion pour révéler les coulisses de l’émission présentée par Nagui.

Paul dépasse ses angoisses

Sa mère Sophie n’a jamais abandonné son fils en dépit de sa maladie. Le jeune étudiant a d’ailleurs été bien entouré et sa maman est aujourd’hui fière de son brillant parcours. Comme le souligne la mère de famille : « Paul a eu ce courage de vaincre ses angoisses : le public, les projecteurs, le bruit, la musique… Ce sont des facteurs d’agression qu’il a du mal à supporter en temps normal ».

Pour rappel, Paul El Kharrat a décroché 152 victoires dans Les 12 Coups de midi. À ceci s’ajoutent des gains et des cadeaux d’une valeur totale de 700 000 euros ! Interrogé au sujet de ce qu’il a fait de ces gains, le principal intéressé a expliqué : « J’ai placé les 471 850 euros pour plus tard. J’ai revendu quelques-unes des voitures : je n’ai toujours pas mon permis (…) » dans les colonnes de Télé-Star. Il ferme actuellement la marche du podium dans le classement des plus grands maîtres de midi, derrière le redoutable Eric (199 victoires, 921 316 euros).

Des tensions entre champions

Le syndrome d’Apserger représente un handicap pour Paul, car il a beaucoup de mal à se mettre à l’aise devant une foule. À l’époque où il avait rejoint le plateau de TF1, il a confié : « J’étais en permanence agacé, énervé, en grosse dépression » dans les colonnes de Gala. Et le jeune candidat de poursuivre : « Mes débuts sous les projecteurs étaient particulièrement difficiles. Je devais prendre en compte le bruit, le public, les caméras… Je devais également conserver une certaine distance pour ne pas louper les questions ».

À l’occasion d’une récente entrevue, l’ancien champion de Midi a révélé l’ambiance dans les coulisses du « Club des Invicibles ». Selon ses confidences, il a eu beaucoup de mal avec le travail en équipe : « Il y a eu des incompréhensions. On avait du mal à s’entendre entre “Invincibles” a-t-il avoué. Et de préciser : ‘On n’est pas toujours d’accord sur les réponses à donner. Cela a créé quelques tensions (…). À un moment donné, j’ai perdu pied’. Son camarade du jeu, Marie-Christine (TLMVPSP) regrette qu’il se soit isolé dans sa loge au lieu d’apprendre à connaître ses nouveaux camarades.