Jeudi dernier, la championne de Nagui a vu son rêve s’effondrer sur France 2. En effet, Marion a été éliminée aux portes d’une quatrième participation. À l’occasion d’un interview pour Femme actuelle, l’ex-Maestro s’est confiée à cœur ouvert sur l’énorme coup de blues qu’elle a ressenti à la suite de cette défaite. On vous dit tout !

Marion garde encore un goût amer de son élimination dans N’oubliez pas les paroles. Après avoir remporté 78 000 euros de gains et quatorze victoires, l’échec a été éprouvant pour la directrice d’école primaire. Dans le cadre d’une entrevue pour Femme Actuelle, la principale concernée s’estime néanmoins heureuse, car elle a réalisé son rêve. Nous vous dévoilons les réactions de la jeune candidate à travers ses quelques lignes.

« Ça n’a pas été facile de quitter Nagui (…) »

Selon Marion, le retour à la réalité n’a pas du tout été évident à la suite de son élimination. Comme elle l’explique : « Le plus difficile pour moi, ça n’a pas été l’échec. Comme j’attends un enfant, je fais le parallèle. Mais en vrai, j’ai vécu un véritable “Nagui blues” ». En effet, l’ancienne maestro révèle s’être effondrée en larmes deux jours durant, après sa sortie. Des déclarations bouleversantes qui l’affectent encore jusqu’à aujourd’hui.

En effet, la jeune femme n’a pas arrêté de se remémorer les souvenirs du plateau, toujours inconsciente de la réalité. Lors de son interview, elle a précisé : « J’ai fait l’ascenseur émotionnel en repensant à tout ce que j’ai vécu au cours de l’enregistrement. Ça n’a pas été facile de redescendre, de dire adieu à l’équipe et surtout à Nagui… ».

Une longue liste de projets en tête !

À la suite de ce petit coup de blues, qui selon elle est dû aux hormones, Marion a repris ses esprits. Avec ses 78 000 euros, elle a déjà plusieurs idées précises de ce qu’elle compte faire avec l’argent. Interrogée sur le sujet, elle a affirmé : « Je souhaite réhabiliter le portail de ma maison, ma terrasse, le toit… Je veux également faire plaisir à ma frangine même si je n’en ai pas assez pour lui acheter une voiture. Je vais également accorder des dons au profit de l’association Stéphane Lamart et puis… mettre de côté pour mon futur enfant ! » Pour conclure, la future maman a précisé « Vraiment… J’ai tout pour être heureuse ! »