Les inconditionnels de N’oubliez pas les paroles ont récemment assisté à un sévère rappel à l’ordre de la part de Nagui sur France 2. En effet, face à l’attitude d’un participant, l’animateur a dû prendre les choses en main. On vous explique tout !

Jeudi dernier, les fidèles téléspectateurs de France 2 ont assisté à un duel entre Baptiste et Pierre-Yves dans N’oubliez pas les paroles. Ce dernier ignorait encore l’émission il y a quelques années. À la suite de ses remarques, Nagui n’a pas hésité une seule seconde à le rappeler à l’ordre. Le point à travers cet article !

« C’est un fauteuil éjectable… je ne peux pas échouer maintenant »

Le mercredi 21 avril, Baptiste avait enregistré sa vingt-septième victoire sur le plateau de N’oubliez pas les paroles. Le champion empoche ainsi des gains supplémentaires de 20 000 euros. Ce qui fait qu’il a aujourd’hui à son actif une cagnotte d’une valeur totale de 122 000 euros. Une belle prouesse qui place le jeune homme en 31e position du classement des plus grands champions de l’émission.

À l’occasion d’une récente entrevue pour Télé-Loisirs, le propriétaire du micro d’argent a confié : « Je me suis effondré en larmes ». Quoi qu’il en soit, hors de question pour le principal intéressé de se laisser aller. Comme il le souligne : « C’est un fauteuil éjectable, je sais que je ne peux pas échouer maintenant. Sinon je n’aurai plus ma place aux Masters. D’ici l’automne prochain, c’est certain que d’autres vont intégrer le concours ». Le lendemain, c’est pleinement concentré qu’il a repris l’aventure, bien décidé à aller le plus loin possible.

« Tu vas te calmer, tu pourrais être mon fils ! »

Pierre-Yves a donc tenté de défier le champion en titre en débarquant sur scène avec In Too Deep, de Sum 41. À la suite de cette entrée remarquable, le mari de Mélanie Page lui a demandé s’il étudiait encore. Ce à quoi le challenger a répondu : « J’étais étudiant, en école de commerce, mais comme j’ai pas apprécié, j’ai tout plaqué pour me lancer dans le dessin ».

« Vous changez de trajectoire. Vous aviez étudié combien d’années à l’école ? » a ensuite commenté le présentateur. Et son interlocuteur de préciser : « Deux ans de prépa, une année d’école, et le début de la quatrième année d’étude ». Il faut dire qu’au début, le jeune homme n’était pas très emballé à l’idée de participer au jeu. Comme il l’explique : « À la base, ce sont des proches qui m’avaient inscrit parce que je chantais souvent des chansons françaises ridicules ».

Des aveux qui ont vite offensé l’animateur : « Merci, on le prend super bien ». Avant d’ajouter : « Comme je maîtrise plein de chansons nulles, ils m’ont dit : » Va faire N’oubliez pas les paroles » ». À ces déclarations, le jeune étudiant a acquiescé : « C’est exactement ça », avant de se faire sèchement recadrer par l’animateur. « Tu vas te calmer ». « Je ne voulais pas participer, parce que je connaissais rien du programme », a quand même insisté le participant qui reçoit de plein fouet une autre mise en garde : « Tu vas te calmer, tu pourrais être mon fils ! ».