Jean-Pierre Pernaut vient de dénoncer une émission télévisée dans les colonnes de son autobiographie. En effet, le journaliste de 70 ans a qualifié cette dernière d’« abominable facho ». Le point à travers cet article.

Cette semaine sera marquée par la sortie du nouveau livre écrit par Jean-Pierre Pernaut. Une autobiographie que le journaliste a baptisée « 33 ans avec vous ». Dans cet ouvrage, l’ex-animateur du JT de 13 h retrace son parcours professionnel. L’occasion pour JPP de régler ses comptes avec certaines émissions qu’il n’a guère appréciées. On vous dit tout !

Un parcours hors pair illustré dans un livre

Après avoir quitté le poste qu’il a tenu pendant une trentaine d’années sur TF1, JPP a cédé sa place à l’ancienne journaliste de France 2. En effet, Marie-Sophie Lacarrau prend à présent le relais sur la chaîne privée. En parallèle, le journaliste septuagénaire a écrit un livre qui retrace l’ensemble de son parcours. Comme il l’a annoncé sur Twitter : « Il sort de l’imprimerie ! Mes réussites, mes galères, les secrets derrière le plateau de 13 h, mon départ, etc. ». Une autobiographie qui sera accessible dans les librairies à partir du 11 février prochain.

Ce livre est d’une importance capitale pour le mari de Nathalie Marquay. Le weekend dernier, le magazine Le Parisien a évoqué certains extraits de cet ouvrage très attendu. Le père de famille y relate entre autres l’entrevue qu’il a menée avec Emmanuel Macron au cours de l’année 2018. À ce propos, le principal concerné souligne : « Un peu partout, l’indignation gronde, et avec mes collègues, il nous semblait primordial d’obtenir d’avoir des réponses claires du chef de l’État ». Un interview avec le mari de Brigitte Macron qui selon lui, apparaissait « très zen ».

« (…) C’est désolant, mais on s’y habitue… »

Dans son livre, Jean-Pierre Pernaut n’a pas manqué d’évoquer certains passages éprouvants de sa carrière. Le père de Lou a donc profité de l’occasion pour s’en prendre à une émission qui le déplaît fortement. Il s’agit du programme télévisé « Les Guignols ». Comme il le précise : « Je n’ai jamais aimé et j’ai osé le dire » en pointant du doigt l’humour malsain du show.

Son plus grand regret réside dans le fait d’avoir été qualifié d’« abominable facho » à cause de son ancrage régional. Selon le fils de Jean-Paul Pernaut, ceci est sûrement dû à la curiosité assez osée des auteurs de sketch. JPP considère que ces derniers le prenaient pour un militant d’extrême droite en raison de sa fascination pour les habitants et pour les régions. Le prédécesseur de Marie-Sophie Lacarrau ne s’étonne donc pas de l’interruption de l’émission et indique au passage : « D’autres programmes les ont substitués (…) c’est désolant, mais on s’y habitue… » Décidément, l’animateur chouchou de TF1 n’en a pas fini avec ses coups de gueule légendaires !