Difficile pour le prince Charles de retenir son mécontentement contre son fils. Le membre du palais royal n’a pas hésité à traiter le prince Harry de « pompe à fric ». Le point à travers cet article !

Les révélations récentes du prince Harry n’ont fait qu’envenimer les rapports tendus entre lui et son père. Le prince Charles s’est récemment plaint de l’attitude de son fils qu’il qualifie de « pompe à fric ».

Le prince Harry demandait toujours de l’argent au téléphone

Cela fait un an que les relations ne sont plus au beau fixe entre le prince Harry et le palais royal. Le prince Charles plus particulièrement est pris pour cible dans cet engrenage. Selon son fils, ce dernier ne l’aurait pas suffisamment protégé lors de sa tendre enfance. Des remarques qui ont profondément bouleversé le prince de Galles, à en croire la presse britannique. Le mari de Lady Diana n’a pas hésité à se venger à la suite des accusations du mari de Meghan Markle.

Selon Marc Roche, correspondant du magazine Le Point au Royaume-Uni : « Le prince Charles a annoncé (…) que Harry n’arrêtait pas de le harceler au téléphone pour lui demander de l’argent ». Des révélations rendues publiques dans le cadre de l’émission Charles : le prince maudit, diffusée ce 24 mai sur BFM TV. « Il me qualifie de pompe à fric, confie-t-il ». Des rapports toxiques qui ont pollué le clan royal britannique lors des obsèques du prince Philippe, survenus le 17 avril dernier.

Le courant ne passe plus entre le père et son fils

Deux mois après l’interview explosive menée par Oprah Winfrey sur le couple des Sussex, le prince Charles a tenu à expliquer qu’il ne pardonnera jamais la « trahison » de son fils. « C’est tellement vexant pour lui (Charles), c’est un homme vulnérable et ces attaques l’anéantissent profondément. Il n’arrive pas à comprendre pourquoi son fils lui fait ça », a relaté une source anonyme dans les colonnes de The Sun. Une relation brisée qui n’est pas sans conséquence sur Elizabeth II elle-même. La Reine serait elle aussi « très affectée » par les attaques de son petit-fils à l’encontre du prince Charles.