Gros moment de malaise la semaine dernière sur le plateau d’Affaire conclue. En effet, un objet insolite en forme de « suppositoire » a complètement retourné Sophie Davant et consorts. On fait le point pour vous.

Grosse surprise pour Sophie Davant et son équipe jeudi dernier sur France 2. En effet, un vendeur s’est rendu sur le plateau d’Affaire conclue pour céder un drôle d’objet. De quoi déclencher l’hilarité générale.

« Eric, vous nous avez apporté un gland »

Tous les après-midis, les aficionados du magazine d’enchères se retrouvent devant la chaîne du groupe France Télévisions. Jeudi dernier, ils ont pu assister à un épisode assez insolite de l’émission. Un candidat répondant au prénom d’Eric avait fait le trajet depuis Paris pour vendre un objet pas comme les autres. Une fois sur place, Harold Hessel lui demande « De quoi s’agit-il », interpellé par la forme étrange de l’objet.

Sa collègue Sophie Davant, tout aussi intriguée lâche « Ça ressemble à une sorte de suppositoire » sur une note d’humour. En vérité, il s’agissait d’une bonbonnière en verre dont la couleur était particulièrement laiteuse. Une fois dans la salle des ventes, Anne-Catherine Verwaerde ne pouvait s’empêcher de commenter : « Eric, vous nous avez apporté un gland ». Et le pompier de 56 ans de répondre : « On n’appelle pas ça un gland, mais plutôt une bonbonnière ».

À la suite de cette déclaration, l’acheteuse lui répond sans gêne : « Oui, mais en forme de gland quand même ». Et la brocanteuse d’ajouter : « Ceci dit, c’est très beau. Il est joli votre gland ! » avant d’éclater de rire. Julien Cohen lui aussi était complètement hilare. « Ça y est, c’est parti. C’est bon, on l’a. Elle est sur sa lancée et on ne va pas l’arrêter ! » a indiqué l’homme aux lunettes bleues. « Mate un peu la délicatesse de cette paline transparente » poursuit l’acheteur.

Pierre-Jean Chalençon a les oreilles qui sifflent

Mercredi dernier, les inconditionnels d’Affaire conclue ont également assisté à une scène remarquable. En effet, Pierre-Jean s’est rendu sur le plateau pour présenter une magnifique sculpture aux marchands d’art de l’émission. Un prénom qui leur a immédiatement fait penser à leur ancien collègue, Pierre-Jean Chalençon. Pour rappel, ce dernier est soupçonné d’avoir organisé des soirées clandestinement dans son Palais Vivienne. Une initiative interdite en raison de la crise sanitaire. Ainsi, lorsque Caroline Margeridon avait entendu son prénom, elle avait affiché un sourire qui en disait long…