C’est officiel ! Selon une publication du magazine « Le Parisien », l’émission « Les Z’amours » animée par Bruno Guillon sur France 2 signe la fin de sa diffusion à l’antenne. La chaîne serait actuellement en train de concocter un nouveau jeu télévisé. Le point à travers cet article.

Mauvaise nouvelle pour les inconditionnels des Z’amours ! En effet, il semblerait qu’ils n’auront plus l’occasion de visionner leur émission préférée présentée par Bruno Guillon sur la chaîne du groupe France Télévisions.

Bouleversements au sein de France Télévisions

Bruno Guillon est le quatrième animateur à avoir mener les rênes de l’émission « Les Z’amours » sur France 2, depuis son lancement en 1995. Hélas, après plusieurs années de diffusion, 26 ans pour être plus précis, France Télévisions s’apprêterait à suspendre le programme. Une décision rapportée par le journal « Le Parisien » dans son numéro datant du 20 mars dernier. Les quelque 900 000 fidèles au show n’auront donc plus l’occasion de visionner la 27e saison cette année.

Il semblerait que la chaîne télévisée souhaite mettre en avant des émissions un peu plus « made in France« . En effet, il faut savoir que « Les Z’amours » est la version française d’un jeu américain intitulé « The Newlywed Game » (alias le jeu des jeunes mariés). La chaîne où travaille Nagui projette cependant de conserver le successeur de Tex. Ce dernier animera donc un nouveau jeu dans la même tranche horaire.

Une mauvaise décision ?

Toujours selon le magazine, l’entreprise de production Banijay aurait été invitée par France 2 pour concevoir un tout nouveau jeu. Un programme de divertissement axé sur des questions de culture générale et qui sera intitulé « Les Invincibles« . Cependant, le mari de Mélanie Page, déjà à la tête de « Tout le monde veut prendre sa place » en milieu de journée, pourrait également participer à ce nouveau programme. Pour finir, notons que Les Z’amours représente le second jeu le plus suivi du groupe France Télévisions. Cette initiative d’interrompre l’émission risque de ce fait d’avoir des impacts conséquents sur les résultats d’audience. Affaire à suivre…