Dans l’un des récents numéros d’Affaire conclue, Sophie Davant a commis une erreur fatale. Un détail qui n’a pas échappé à l’attention des fans de l’émission. Sur les réseaux sociaux, les réactions ne se sont pas fait attendre…

Le magazine d’enchères de Sophie Davant est contraint de s’adapter aux mesures sanitaires en vigueur face à l’épidémie de Coronavirus. Des métamorphoses conséquentes pour les inconditionnels d’Affaire conclue qui sont aujourd’hui privés de certains rituels. Mercredi dernier, une attitude de l’animatrice a déclenché la colère auprès des internautes. Et pour cause…

Un accident crée le buzz sur les réseaux sociaux

Mercredi dernier, un vendeur répondant au prénom de Yves est venu sur le plateau d’Affaire conclue pour vendre un objet assez curieux auprès de l’équipe d’acheteurs de l’émission. Malheureusement, le jeune candidat a par mégarde commis l’irréparable. En effet, le principal concerné a complètement oublié la présence du nouveau compagnon de Sophie. C’est ainsi qu’il a marché sur les pattes du chiot. Ce dernier n’a pas tardé à couiner de douleur.

L’animatrice de 57 ans s’est empressée de venir au secours de la petite boule de poils pour le réconforter. Elle lui a alors tendu un Pass à mâchouiller. Ce geste a immédiatement créé l’ire auprès des internautes, estimant que les mesures de distanciation s’appliquent également pour les chiens. L’ex-femme de Pierre Sled a dû interrompre le commissaire priseur qui était en pleine expertise. Plus tard, elle s’est attiré les foudres des internautes sur les réseaux sociaux.

« Quelle incorrection ! », « Aucun respect pour l’objet et le vendeur »

On a ainsi pu lire divers commentaires comme : « Quelle incorrection ! Elle interrompt la parole pour parler de son chien… », « En fait elle prend soin de son chien sur le plateau, car elle n’a rien à faire d’autre », « Elle n’en a plus rien à faire de ce que disent les commissaires-priseurs » ou encore « Aucun respect pour l’objet et le vendeur ».

Malgré toutes ces critiques, une internaute a cependant relevé un bon point dans l’attitude de la présentatrice. Sur une note d’ironie, celle-ci a indiqué : « Sophie Davant, vaut mieux caresser l’animal que les mains dans les poches ». Le fait d’avoir mis du gel hydroalcoolique sur le Pass pour enlever la salive de Raoul n’a fait qu’envenimer la situation. Heureusement, la mère de famille peut compter sur son nouveau compagnon pour lui accorder un peu d’affection dans toute cette marée d’accusations.