Dans l’un des derniers numéros d’Affaire conclue, Julien Cohen s’est permis de recadrer un vendeur concernant les évaluations des experts. Le point à travers cet article. 

Au début de la semaine, Sophie Davant était aux commandes d’un numéro inédit d’Affaire conclue sur France 2. L’occasion pour Julien Cohen de recadrer un candidat à la suite de l’expertise réalisée par Harold Hessel.

Une évaluation élevée

Chaque après-midi, ils sont des millions à se retrouver devant l’émission Affaire conclue sur France Télévisions. Il faut dire que le concept du magazine d’enchères et la personnalité attachante de l’équipe contribuent activement au succès du programme. Lundi dernier, Sophie Davant accueillait un nouveau candidat sur France 2. Christian (65 ans) s’est présenté sur le plateau dans le but de céder une vieille garniture de cheminée.

Comme à l’accoutumée, l’objet devait être évalué par un commissaire-priseur avant de passer à la vente. Ce jour-là, c’est Harold Hessel qui était chargé de faire l’expertise. L’objet en question était fabriqué par Jean-Jacques Feuchère, un sculpteur du XIXe siècle. Le spécialiste de l’émission a particulièrement été fasciné par les ornements décoratifs. Résultat, il a annoncé un prix d’estimation de 2 000 euros !

Julien Cohen met les points sur les « i »

Une fois l’expertise terminée, Christian s’est présenté dans la fameuse salle dédiée aux enchères. À sa grande surprise, les acheteurs n’étaient pas aussi emballés que Harold Hessel. En effet, ils trouvaient que l’objet en question était usé et vétuste. Tandis que les enchères ont démarré timidement, le vendeur n’a pu s’empêcher de lâcher : « Harold l’a estimé beaucoup plus cher ».

Et l’homme aux lunettes bleues d’intervenir en expliquant : « Certes Harold l’a évalué plus cher, mais il y a un truc avec l’expertise et le coût des travaux. Très souvent, les spécialistes ont du mal à évaluer le coût des travaux, car ce ne sont pas eux qui achètent ! Généralement, le coût des travaux est plus important que la valeur de l’objet ». Finalement, la garniture de cheminée a été vendue à 2 500 euros. Une belle consolation pour Christian…