Caroline Margeridon, la célèbre acheteuse Affaire conclue a récemment tiré la sonnette d’alarme sur les réseaux sociaux. La jolie blonde est complètement affolée et inquiète. Et pour cause…

Pour Caroline Margeridon, la situation est devenue insupportable ! Face à l’ampleur des dégâts, elle décide de hausser le ton sur son compte Instagram. L’antiquaire de 54 ans en a plus qu’assez qu’on lui vole son identité sur les réseaux sociaux. Raison pour laquelle elle a décidé de lancer une grosse mise en garde auprès de ses milliers de followers. On fait le point pour vous !

Caroline Margeridon sort ses griffes

Trop, c’est trop ! Cette fois, l’acolyte de Sophie Davant a décidé de sortir de son silence face à l’ampleur de situation. En effet, Caroline Margeridon est en rogne et n’hésite pas à le faire savoir sur les réseaux sociaux. À l’instar de plusieurs célébrités, l’acheteuse d’Affaire conclue est la malheureuse cible d’individus mal intentionnés. Ces derniers s’amusent en effet à usurper son identité sur la Toile.

Alors qu’elle ne peut plus ouvrir son compte Facebook, elle a tenu à faire une mise en garde pour ses followers, principales victimes de cette forme de criminalité. Dans une vidéo postée en ligne, la décoratrice s’indigne : « Je suis très en colère. C’est un gros coup de gueule que je vais pousser pour vous mettre à l’abri. Certains d’entre vous m’ont transmis des messages comme quoi je vous avais répondu via Facebook ». Mais ce n’est pas tout…

« Je vais porter plainte… Je suis folle de rage ! »

Caroline Margeridon enchaîne en expliquant : « Décidément, il y a des gens qui se sont fait avoir par des personnes qui leur ont fait croire que c’était moi », souligne-t-elle. En effet, les arnaqueurs demandaient les adresses de leurs victimes, et des sommes d’argent, après avoir sollicité des clichés d’objets à vendre pour des expertises. La chef d’entreprise a ensuite tenu à rappeler qu’elle ne collectait pas la moindre somme pour réaliser des expertises.

La mère de famille profite également de sa prise de parole pour préciser que seuls son compte Instagram et son adresse e-mail étaient crédibles. Comme elle l’affirme : « Ne déboursez surtout pas la moindre somme d’argent, ne confiez surtout pas votre adresse, il y a des gens qui ont malheureusement fourni leur adresse à des voyous… Je vais porter plainte contre ces criminels, je suis folle de rage ! » a-t-elle lâché, en invitant ses abonnés à redoubler de vigilance sur les réseaux sociaux.