Cette semaine dans Affaire conclue, Marilou a passé une mauvaise journée aux côtés de la spécialiste Patricia Casini-Vitalis. Il faut dire que la commissaire-priseuse n’a fait preuve d’aucune pitié lors de son expertise…

Marilou s’est rendue sur le plateau d’Affaire conclue pour se débarrasser d’un vieux portrait. Malheureusement pour elle, les résultats de l’expertise vont la décevoir au plus haut point. En effet, la commissaire-priseuse, Patricia Casini-Vitalis, n’a pas manqué de foudroyer l’objet du jour de plusieurs critiques. La vendeuse, qui croyait avoir un tableau du peintre François en sa possession, réalise avec effroi qu’elle était complètement à côté de la plaque

Grosse déception pour Marilou

Selon la candidate, le portrait représentait l’autre moitié d’un diptyque du peintre français. Mais Marilou va être déçue lorsqu’elle apprend qu’elle s’était trompée depuis le début. « Je n’ai pas trouvé de pendant à ce tableau », a commencé par lâcher la spécialiste de l’émission. Et de préciser ensuite : « La manche en mousseline ne correspond pas à un chef-d’œuvre issu d’un grand peintre ».

Sophie Davant se joint ensuite à la discussion en expliquant : « C’est de la mousseline Art Déco » sur une pointe d’ironie. Entre temps, la manche affichait des lignes qui commençaient à se fissurer. Patricia Casini-Vitalis lâche plus tard : « Voilà voilà nous ne sommes pas du tout face à une mousseline de qualité comparable aux tableaux de François ». Mais l’experte n’en est pas restée là….

Une expertise « un peu vache »

Patricia Casini-Vitalis poursuit l’expertise en indiquant : « Vous avez ici ce ruban violet. En temps normal, il devrait être soyeux. Mais là, y’a aucun éclat. On aperçoit des plis qui sont grossiers… ». La commissaire-priseuse attire ensuite l’attention de Sophie Davant sur le haut du tableau. Elle souligne : « Le visage est bien fait, bien rendu. Le tout avec cette petite coupe très “accroche-cœur”… par contre les cheveux… y’a un brouillamini on ne sait plus ce que c’est… ».

La collègue de Julien Cohen enchaîne ensuite en expliquant : « Un peintre de renom comme François aurait poursuivi les petites mèches de cheveux qui sont comme ici resplendissantes ». Le jugement de l’expert est sans appel : « Il est clair que ce tableau n’a pas été peint par François, dont les chefs-d’œuvre valent dans les 20 000 à 25 000 euros ». Marilou de son côté qualifie cette expertise d’« un peu vache ». Malgré tout, la jeune femme réalise une belle affaire conclue avec 800 € à l’issue de l’émission. Un prix jugé satisfaisant sachant que les résultats d’expertise ont donné un prix d’estimation de 500 €.