L’affaire Patrick Poivre d’Arvor ne cesse de créer la polémique dans l’actualité médiatique. À ce propos, Anne-Sophie a décidé, à son tour, de briser le silence. Ci-après sa réaction…

À l’occasion d’une entrevue menée par l’équipe du Parisien, Anne-Sophie Lapix a livré ses points de vue concernant l’affaire PPDA. Le journaliste de 73 ans est en effet au cœur d’une grosse polémique depuis qu’il est accusé d’agressions abusives par Florence Porcel. Notons que la journaliste de 48 ans a fréquenté le principal accusé lors de ses débuts sur LCI.

« Il n’est en rien violent ni agressif »

Rien ne va plus pour Patrick Poivre d’Arvor ! Depuis qu’il a été pointé du doigt par l’écrivaine de 37 ans, l’ancienne vedette du JT de TF1 est au cœur d’un gros scandale. Très vite, les proches du journaliste ont réagi face à l’ampleur du fiasco, dont son ex-compagne Claire Chazal. Cette dernière a brisé le silence lors de son passage sur France Inter la semaine dernière.

Selon la mère de famille : « Il est normal que les femmes brisent enfin le silence. Très souvent, elles ont peur de réagir face aux violences conjugales. Dans tous les cas, je suis contente que les choses puissent être dites un peu mieux ». Mais pour la blonde de 64 ans, il est clair que son ex-compagnon est plus un séducteur qu’un prédateur.

Comme elle l’affirme : « Patrick est un séducteur qui aime conquérir, il aime multiplier les conquêtes. Il n’est en rien violent ni agressif. Ce qu’il aime avant tout c’est séduire, apprivoiser. Il a un orgueil qui fait qu’être aimé représente son plus grand désir ».

Un soutien de plus !

Claire Chazal défend donc activement son ex-compagnon. D’ailleurs, elle n’est pas la seule journaliste avec qui PPDA à travailler pendant plusieurs années. À l’occasion d’une entrevue menée par Le Parisien dimanche dernier, Anne-Sophie Lapix s’est prononcée au sujet de sa récente décision. Celle de quitter les devants de l’émission « Le Grand Échiquier ». Les interviewers ont profité de sa présence pour connaître son point de vue au sujet de cette affaire houleuse.

Il faut dire que la compagne d’Arthur Sadoun est du même avis que l’animatrice de Passage des arts. Selon son témoignage : « Il est primordial que les femmes jouissent d’une liberté de parler et d’être écoutés. En ce qui concerne Patrick Poivre d’Arvor, je vous renvoie aux propos de Claire Chazal ». Quoi qu’il en soit, le père de François et Solenn peut compter sur le soutien inconditionnel de ses deux acolytes, quelle que soit l’issue de cette affaire…