Triste nouvelle pour les fans d’Agathe Auproux ! La chroniqueuse de 29 ans vient de faire des révélations bouleversantes au sujet d’une maladie dont elle a déjà été victime. Les admirateurs sont plus que jamais inquiets…

Agathe Auproux s’est exprimée le cœur lourd au sujet d’une maladie qui concerne actuellement plusieurs personnes. En effet, la jeune journaliste s’est exprimée au sujet du cancer, les yeux embués de larmes. Pour les fans, l’angoisse est totale. On vous dit tout !

Agathe Auproux partage sa profonde tristesse : « c’est l’isolement total »

Très active sur les réseaux sociaux, Agathe Auproux est connue pour être très gentille avec ses nombreux admirateurs. En effet, la jeune femme sait toujours trouver les bons mots pour les réconforter. D’ailleurs, elle ne renonce jamais à refiler un coup de main à ceux qui sollicitent son aide. Comme ce fut le cas d’Emilie. Cette dernière, qui souffre d’un cancer, peut avoir l’esprit tranquille car elle peut obtenir le soutien de l’acolyte de Baba.  

Mais face à la situation de crise sanitaire actuelle, la chroniqueuse de TPMP s’est livrée au sujet des conditions déplorables dans lesquelles vivent aujourd’hui les malades et les soignants. Selon son témoignage : « Les gars, la vérité sur la vie des patients souffrant d’un cancer aujourd’hui, c’est l’isolement total ». Et d’ajouter ensuite : « Plus le droit d’avoir un assistant au cours des séances de chimiothérapie par exemple ». 

Plus tard, elle va se référer à sa propre histoire. Rappelons que la principale intéressée a déjà été victime de cancer de la lymphe il y a plusieurs années. Elle est donc bien placée pour connaître les conditions dans lesquelles ont lieu les séances de chimiothérapie. Comme elle l’a confié : « Dans mon cas, ça a duré une matinée. Et j’ai pu m’en sortir psychologiquement car j’étais accompagnée« . 

L’absence d’accompagnement rend les malades vulnérables

Agathe Auproux est convaincue que sans Alix elle ne s’en serait pas sortie. Elle s’est remémorée son visage qui s’illuminait lorsqu’elle voyait celui de son accompagnateur. Comme elle le souligne : « C’est tellement important quand t’es dans cette chambre d’hôpital d’avoir quelqu’un auprès de toi« . Hélas, avec les mesures sanitaires en vigueur, la jeune femme est privée d’un éventuel réconfort de la part de ses proches. Sans accompagnement, le patient a du mal à se ressaisir à la suite d’une épreuve aussi difficile.