Changement radical dans la vie d’Alessandra Sublet ! L’animatrice a décidé de déménager et quitter ses enfants pour pouvoir « vivre sa vie ». On fait le point pour vous !

Alessandra Sublet a fait part d’une annonce capitale dans les colonnes du magazine Elle. En effet, la présentatrice de 44 ans a décidé de quitter ses proches pour venir s’installer au sud de la France. Une décision qui la met désormais à l’écart de ses enfants…

« On a mieux réussi notre divorce que notre mariage (…) »

Lors du tout premier confinement, Alessandra Sublet avait pris une initiative courageuse pour protéger ses deux enfants : Charlie (8 ans) et Alphonse (6 ans). En effet, à l’époque elle avait décidé de se confiner avec son ex-compagnon et père des deux bouts de chou. À savoir le producteur Clément Miserez. « On s’entend bien. Cela évite que les enfants réalisent des allers-retours et cela nous met également en sécurité », avait-elle indiqué dans les colonnes de Télé Star. Et l’animatrice de préciser « On a mieux réussi notre divorce que notre mariage (…) ».

Depuis ce divorce, la principale concernée a décidé de refaire sa vie. L’année dernière, elle a officialisé son couple avec Jordan Deguen, âgé de treize ans de moins qu’elle. Mais au mois d’avril dernier, à en croire la publication de Voici, les deux amoureux ont mis fin à leur idylle. Une rupture sans grandes conséquences tristes. Comme le souligne une source anonyme : « Leur romance tournait en rond. Ils se sont séparés en bons termes (…) ».

Alessandra Sublet fait une grosse mise au point

La mère de famille a décidé de quitter son domicile actuel pour s’installer dans le sud de l’hexagone. Une décision qui a bien évidemment suscité des interrogations auprès de son entourage. Comme elle l’a affirmé au magazine Elle : « Lorsque j’ai décidé de déménager, certains de mes amis m’ont demandé : “Mais tu laisses tes gosses avec leur père ?”. Limite mère indigne ! » s’est-elle indignée.

Face à ces réflexions, Alessandra Sublet a réagi cash en soulignant : « Eh bien non, je vais vivre ma vie ! Je reviens une semaine sur deux pour être avec eux, sachant qu’ils sont libres de venir me voir quand ils le souhaitent. Et l’animatrice de “C à vous” de conclure : “Mais j’ai besoin d’avoir un moment pour moi, afin de me dépayser. Et ça ne fera pas d’eux des enfants tristes”. Voilà qui a le mérite d’être clair !