Difficile pour Alice Taglioni de cacher son inquiétude hier soir, avant le discours du Chef d’État. Tout comme de nombreux Français, elle appréhende les nouvelles mesures annoncées…

C’est la panique générale pour Alice Taglioni ! Hier soir, alors qu’Emmanuel Macron devait se prononcer officiellement en public, l’actrice de 44 ans était extrêmement angoissée. Et pour cause…

« En attendant le 20 heures, panique, pas panique »

Comme de nombreux citoyens français, Alice Taglioni appréhendait beaucoup le discours du chef d’État. Hier soir, Emmanuel Macron a énoncé les nouvelles mesures prises pour lutter contre l’épidémie de Coronavirus. Une allocution prévue à 20 heures au cours de laquelle il devait annoncer les règles sanitaires à respecter face à l’ampleur de la pandémie. Les dernières statistiques affichent plus de 59 000 nouveaux cas dans l’hexagone (31 mars 2021).

Face à l’ampleur de la situation, les mesures devraient se durcir avec un élargissement du confinement d’ici les prochains jours. Mais avant la déclaration du verdict, la compagne de Laurent Delahousse a fait parler d’elle sur les réseaux sociaux. Elle a récemment posté la vidéo d’un individu qui se relaxait au moment où un requin lui passe dessous. En description, elle a écrit : « En attendant le 20 heures, panique, pas panique ».

Un discours très attendu

Mais selon le magazine « Le Parisien », le Président de la République ne devrait pas prononcer un confinement au niveau national. Comme ce fut le cas l’année dernière, avec des contrôles sévères réalisés par les forces de l’ordre. Selon une source proche de l’Élysée, il est inimaginable pour les Français de revivre un confinement pareil une nouvelle fois. Sans compter que Bercy mettrait actuellement la pression pour ne pas refermer les boutiques qui ouvrent encore leurs portes.

Mises à part les nombreux citoyens français qui sont contre le confinement, des membres haut placées de l’État renoncent également à cette initiative. C’est notamment le cas du ministère de l’Intérieur. Quoi qu’il en soit, ceux qui ont suivi les dernières actualités auront sans doute appris les nouvelles mesures en question…