Gros moment de panique pour Anne-Sophie Lapix cette semaine dans le JT de 20 h. Un souci technique déstabilise la journaliste en direct sur France 2. On fait le point pour vous !

Au début de la semaine, tandis qu’elle présentait comme à l’accoutumée le JT de 20 h, Anne-Sophie Lapix a vécu un moment embarrassant. En effet, un souci technique à l’antenne l’a complètement déstabilisée. La journaliste de France 2 a dû présenter ses excuses en direct. Lumière sur cette séquence insolite…

Le château de Chambord à l’honneur sur France 2

Un bug technique a ébranlé le plateau de 20 h lundi dernier sur France 2. L’émission présentée par Anne-Sophie Lapix a connu quelques soucis empêchant la diffusion intégrale d’un reportage. Devant cet incident, la journaliste de 49 ans a dû improviser après l’incompréhension. Après la diffusion de magnifiques images des îles Laquedives, l’animatrice a présenté le somptueux château de Chambord.

« Retour dans l’hexagone où, depuis mercredi dernier, les musées et les monuments ont enfin rouvert leurs portes », a lancé la jolie blonde. Et cette dernière de préciser : « Après une fermeture liée aux restrictions sanitaires, le château a retrouvé ses visiteurs. Ils étaient plus de dix-mille à vouloir explorer les couloirs, mais il y avait une jauge. Les plus chanceux d’entre eux ont pu assister à un spectacle équestre et se balader dans les jardins du château. Visite guidée ».

« Excusez-nous pour ce problème technique… »

À la suite de cette belle description, une vidéo consacrée à la région Centre-Val de Loire a été lancée à l’écran. Une minute plus tard, c’est la cata ! Le reportage a été subitement interrompu. Anne-Sophie Lapix jette un coup d’œil autour d’elle puis, désemparée, reprend la main. « Et nous ne pouvons malheureusement pas diffuser ce reportage jusqu’à la fin. Excusez-nous pour ce problème technique », a-t-elle annoncé, avant de continuer son JT dans la foulée.

Il faut dire que ce n’est pas la première fois que des bugs techniques surviennent en plein direct à la télévision. Au mois de février dernier, Marie-Sophie Lacarrau avait fait part de la suspension de son 13 heures à cause d’une panne générale sur TF1. Finalement, celle qui a succédé à Jean-Pierre Pernaut avait pu retrouver l’antenne après plusieurs minutes d’absence.