Benjamin Castaldi a récemment confié avoir été pris au piège par des paparazzis. Selon son témoignage, ces derniers n’auraient pas hésité à la faire chanter. Zoom sur ces révélations accablantes…

Avant de devenir chroniqueur sur le plateau de TPMP, Benjamin Castaldi était aux commandes de ses propres émissions. Il s’est en effet fait connaître du public en animant des émissions de télé-réalité comme Loft Story, Secret Story mais aussi La Nouvelle Star. Depuis, il a bâti une sacrée notoriété et est devenu la cible préférée des paparazzis. D’ailleurs, sur le plateau de C8, il a avoué gagner une somme d’argent conséquente avant que son destin ne bascule. Mais la vie de célébrité n’a pas toujours été facile à vivre pour l’animateur de 51 ans…

Benjamin Castaldi se lâche au sujet des paparazzis

Le chroniqueur de Cyril Hanouna n’aime pas trop les méthodes des paparazzis. Selon lui, ils « volent » des images et s’incrustent dans la vie personnelle des célébrités à leur propre guise. Ils revendent ensuite les photos obtenues au plus offrant. Des clichés qui alimentent chaque jour le contenu médiatique pour le web. Notons que par le passé, le mari d’Aurore Aleman a été accusé de boire trop d’alcool alors qu’il était en compagnie de ses enfants. Une anecdote à laquelle il conserve un souvenir amer.

Il y a deux ans, il s’est livré sur le sujet, lors de son passage dans Touche pas à mon poste. Hélas, des anecdotes comme ça, il en a beaucoup en réserve. Des images de lui prises au moment où il ne s’y attendait même pas. Il faut dire que les clichés impliquant ce père de famille valent une fortune dans l’univers des paparazzis. Ces derniers ne reculent donc devant rien pour parvenir à leurs fins.

L’animateur pris au pied du mur…

À ce propos, le principal intéressé confie avoir fait l’objet de chantage à cause de certains clichés. En effet, une fois les photos capturées, les photographes essaient de les revendre à des individus qu’ils « piègent » avant de les proposer aux journalistes. Il s’agit d’une manière comme une autre pour les paparazzis de gagner leur vie. Mais il est effectivement désolant de savoir que tout ceci se fasse derrière le dos des célébrités. De plus, des vies sont souvent mises en jeu derrière ces photos…

Benjamin Castaldi raconte alors ce qui s’est passé à l’époque où il partageait sa vie avec la mère de Gabriel. Ce jour-là, il était sur le point de retrouver un ami. Mais avant même le rendez-vous, il avait déjà un mauvais pressentiment. Il a donc pris la décision de ne pas s’y rendre. Et il a eu raison ! En effet, les fameux paparazzis l’attendaient de pied ferme, cachés comme d’habitude, prêts à immortaliser ce moment. Mais plus tard, si l’animateur voulait que les photos ne soient pas partagées auprès des médias, il devait payer une somme conséquente. Un prix encore plus cher que si elles étaient cédées à un magazine ou à un journal.