Anne Sinclair s’est montrée particulièrement rude avec Brigitte Macron par le passé. La première Dame a donc invité cette dernière pour un déjeuner en tête à tête à l’Élysée, afin de s’expliquer face à face. Le point à travers cet article !

Dans le passé, Anne Sinclair avait critiqué Brigitte Macron à cause de son style vestimentaire. La femme du chef d’État a donc convié cette dernière à l’occasion d’un déjeuner au palais pour pouvoir s’expliquer en tête à tête.

Un look qui ne passe pas

Anne Sinclair a dernièrement sorti un ouvrage intitulé « Chronique d’une France Blessée ». Dans ce livre, celle qui partage à présent la vie de Pierre, évoque un profil peu flatteur de Brigitte Macron. L’écrivaine reproche notamment à la Première Dame son look au cours d’un hommage pour Michel Rocard. Des remarques qui n’ont pas laissé la principale intéressée insensible.

Dans les colonnes de son ouvrage, on peut ainsi lire : « N’ayant pas été invitée à la cérémonie pour Michel Rocard aux invalides, je souhaite partager l’excuse qu’on m’a rapportée ». La journaliste de 72 ans souligne ensuite que la Première Dame se serait vêtue d’une manière excessive avec des stilettos reflétant un « air de Fashion Week ». Un style vestimentaire qui selon elle n’était pas approprié en hommage à la disparition du leader de gauche.

Anne Sinclair enterre la hache de guerre

Anne Sinclair précise également dans son livre : « Manuel Valls conservera le silence pour ne pas enfler la rumeur comme quoi Brigitte Macron serait l’un des soucis d’Emmanuel ». Mais depuis la sortie de cet ouvrage, la journaliste a changé d’avis concernant la mère de Tiphaine et Laurence. À l’occasion d’une récente entrevue pour Paris Match, elle a tenu à faire quelques confidences à ce sujet.

Dans sa prise de parole, la mère de David et Elie salue le courage du Président de la République. Elle profite également de l’occasion pour féliciter sa femme qu’elle juge « très gentille ». Pour rappel, les deux femmes ont pu échanger lors d’un déjeuner qui a eu lieu au sein du palais présidentiel.