Camille Lellouche a fait parler d’elle ce week-end dans l’émission « Clique sur Canal + ». La comédienne de 34 ans est revenue sur les échanges bouleversants qu’elle a eus avec Diam’s. Un témoignage qui transperce le cœur…

Grande admiratrice de Diam’s, Camille Lellouche a eu le privilège de rencontrer son idole. L’actrice a dernièrement confié les détails de leurs échanges émouvants à Mouloud Achour. On vous dit tout !

« Elle est très intelligente… »

Camille Lellouche avait répondu présent à l’invitation de Mouloud Achour ce dimanche 21 mars. C’est donc avec un grand plaisir qu’elle s’est rendue sur le plateau de son émission baptisée « Clique sur Canal + ». Sur place, il y avait également Denis Brogniart. La chanteuse a donc profité de l’occasion pour se confier au sujet de sa rencontre riche en émotions vives avec Diam’s. 

Grande admiratrice de la rappeuse française, la jolie comédienne a révélé, émue : « Par respect, je vais l’appeler Mélanie. Elle n’écoute pas, par rapport à sa religion qu’elle respecte. Une chose que je respecte entièrement évidemment. Elle suivait un petit peu mes sketchs de temps à autre, et on a plusieurs amis en commun. Elle m’a confié qu’elle appréciait beaucoup ce que je faisais. C’est là où elle est très intelligente, c’est que dans sa tournure, elle m’a dit “c’est OK” ».

Camille Lellouche vide son sac sur France 2

Camille Lellouche a eu l’opportunité de rencontrer l’acolyte de Vitaa. Comme elle l’explique : « (…) On s’est vues une journée. On ne s’était jamais vues auparavant. Le courant est tout de suite passé, une connexion qui était assez rare. Elle dispose d’une incroyable aura et le fait qu’elle se préserve aujourd’hui, qu’elle soit dans sa religion me laisse en admiration. Je trouve cela formidable ». 

Celle qui a participé à The Voice en 2015 enchaîne par des éloges à destination de son idole. Comme elle le souligne : « Par pudeur, je n’en dirais pas plus, mais c’est une femme géniale et très brillante. Elle est puissante ». Des confidences qui ont également touché Denis Brogniart et Mouloud Achour qui ne perdent pas une miette de son histoire. Par la suite, le journaliste algérien lui a demandé : « Elle vous manque ? ». Ce à quoi la principale concernée a répondu : « Évidemment. Je lui ai dit en face ». Et de conclure : « J’ai pleuré, on a pleuré. Ses fêlures, ses abîmes, je suis assez lié avec elle sur ça ». Quelle belle complicité !