Il y a quelques jours, Céline Dion s’est offert un jet privé valant plusieurs millions d’euros. Mais quelles sont les véritables raisons qui ont motivé cette acquisition hors prix ? La rédaction de PHPA vous dit tout !

33 millions d’euros ! Voici la somme que Céline Dion vient de débourser pour s’offrir un jet privé très luxueux. Mais pourquoi la chanteuse québecoise a-t-elle dépensé autant de fortune pour cette acquisition ? La vérité dans les prochaines lignes.

Un engin qui facilite sa vie professionnelle et personnelle

Ce n’est pas pour rien si Céline Dion s’est permis de dépenser une fortune pour son nouveau jet privé ! La chanteuse de 53 ans souhaite en effet faciliter les allers-retours entre Las Vegas et Québec, ville où habite actuellement ses proches. Cette acquisition tombe donc à pic pour lui permettre de concilier efficacement vie privée et vie professionnelle. Selon le magazine Ici Paris, l’interprète de Pour que tu m’aimes encore est à la tête d’une fortune colossale valant plus de 370 millions d’euros. Comme quoi, elle a largement les possibilités de s’offrir ce joujou de prestige.

Toujours selon l’hebdomadaire, ce jet privé est indispensable pour faciliter la tournée entre ses nombreuses escapades professionnelles. Ce sera également l’occasion pour la veuve de René Angélil de survoler dans les airs, avec toute sa famille. Notons que la diva est toujours un coeur à prendre depuis le décès de son mari, survenu en janvier 2016. Les pays suivants vont accueillir ses prochains spectacles : Les États-Unis, l’Italie, le Canada, l’Israël, la Finlande ou encore le Royaume Uni, toujours selon les précisions du magazine.

Un retour en force sur scène très attendu

Au cours de sa tournée, Céline Dion sera accompagnée par ses trois enfants ainsi que la compagne de son fils aîné, René-Charles. Selon les informations relayées par nos confrères : « Avec son jet privé, Céline Dion pourra enfin profiter sereinement de sa vie de célébrité, en toute simplicité« . Une chose est sûre : les fans ont hâte de la retrouver sur scène après plusieurs mois d’absence liés à l’épidémie de Coronavirus.