Enora Malagré était conviée par Thierry Moreau sur Twitch. La jolie blonde devait se prononcer au sujet de TPMP. L’occasion pour la jeune femme de donner son avis bien tranché sur la nouvelle ligne éditoriale de l’émission.

Enora Malagré a contribué à la réputation de Touche pas à mon poste. Elle figure parmi les premiers membres de l’équipe à avoir participé au show sur France 4 puis sur C8 avec Baba. Aussi célèbre que détestée par le public, la chroniqueuse de 40 ans a su imposer son tempérament de feu dans l’émission. On la reconnaît surtout pour ses nombreux coups de gueule.

« J’ai trouvé Cyril très en forme, il m’a beaucoup amusé »

En 2017, Enora Malagré prend la décision de quitter le show pour s’adonner pleinement à ses autres projets. L’ex-compagne de Cut Killer est une véritable passionnée de théâtre. Le weekend dernier, l’invitée de Thierry Moreau a décidé de faire quelques révélations étonnantes au sujet de TPMP. Alors qu’elle a fait profil bas depuis l’apparition de la crise sanitaire, elle a des idées plein la tête à l’occasion de la prochaine rentrée.

Sur les réseaux sociaux, les internautes souhaitent à tout prix savoir si l’invitée du jour continuait toujours à regarder TPMP. Et la principale intéressée de répondre : « Non, pratiquement plus. C’est parce que l’horaire durant lequel elle est diffusée ne me convient plus. De plus, je ne mate plus vraiment la télévision » a précisé l’ex-chroniqueuse. Elle a ensuite adressé de nombreux compliments à l’égard de Cyril Hanouna : « J’ai trouvé Cyril très en forme, il m’a beaucoup amusé ».

« Les thèmes abordés sont parfois trop sérieux… »

Enora Malagré enchaîne sa prise de parole en expliquant : « Il faut dire que ces derniers temps, le peu où j’avais visionné l’émission, je n’accrochais pas. Le concept est trop différent de ce qu’on faisait. Ils sont trop à la recherche du buzz (…) Là, ça fait un peu discours de comptoir. Les thèmes abordés sont parfois trop sérieux (…) C’est un peu difficile d’aller débattre sur des sujets si importants ».

Et la jolie blonde de souligner : « La gaudriole ça va, mais le public a besoin de plus de fond ». L’ex-chroniqueuse approuve donc ce changement de ligne éditoriale plus sérieuse. Malgré tout, elle pense que les chroniqueurs ne sont pas suffisamment qualifiés pour débattre sur ces thèmes.