Même s’il s’avère pratique au quotidien, l’utilisation du micro-ondes sur certains aliments reste déconseillée. Découvrez les 5 aliments qu’il ne faut surtout pas cuire au micro-ondes !

Le micro-ondes nous facilite grandement la vie au quotidien puisqu’il permet de réchauffer des plats en un temps record ! Il faut cependant retenir que tous les aliments ne doivent pas y passer. En effet, les experts déconseillent de cuire certains ingrédients en cuisine avec cet appareil, au risque de mettre sa santé en péril. En voici 5 d’entre eux !

Les légumes à éviter de cuire au micro-ondes

En tête de la liste, nous retrouvons les champignons. La cuisson au micro-onde reste inoffensive puisqu’elle permet de sauvegarder leur richesse en antioxydants. Mais attention à ne pas les réchauffer au micro-ondes une fois cuites ! Une erreur qui peut vous coûter cher. En effet, les champignons pourraient gonfler dans l’estomac. Ce qui augmente les risques de développer des troubles intestinaux (ballonnements, nausées, indigestion…).

D’autre part, les pommes de terre renferment des molécules appelées glycoalcaloïdes. Une fois au micro-ondes, ces dernières vont relâcher des éléments toxiques qui accentuent la prolifération des bactéries. D’où l’intérêt de ne surtout pas passer les pommes de terre au micro-ondes. Au même titre que le céleri, les feuilles d’épinard doivent être consommées dans l’immédiat une fois cuites. Il est fortement déconseillé de les réchauffer au micro-ondes, car elles renferment des molécules de nitrate. Ces dernières sont réputées cancérigènes une fois au contact des rayons ultraviolets.

Les autres aliments à bannir du micro-ondes

En raison de leur richesse en protéines, les volailles à l’instar du poulet ne supportent pas le micro-ondes. La chaleur va relâcher des microbes toxiques pour l’organisme. Il est conseillé de manger les restes de poulet froid, en salade par exemple. Enfin, il est déconseillé de réchauffer le riz au micro-ondes après cuisson. Lorsqu’il est laissé à l’abandon dans une température ambiante, le riz développe un microbe appelé Bacillus Cereus, jugé toxique pour l’homme.