Cyril Hanouna a encore fait parler de lui cette semaine sur Twitter. Dans l’un de ses tweets, il n’a pas hésité à clasher ouvertement Jean-Michel Blanquer. Et pour cause…

Angoissé quant au destin des étudiants, face à la crise sanitaire, Baba a tenu à transmettre un message à destination de Jean-Michel Blanquer sur Twitter. Mais le ministre n’a pas répondu présent à son rendez-vous prévu pour le lundi 3 mai. Un refus illustré par une vidéo postée il y a quelques jours sur la Toile.

« On attend toujours Jean-Michel Blanquer… »

La crise sanitaire engendre des impacts considérables sur le plan socio-économique. Parmi les plus touchés figurent les étudiants dont l’avenir reste en suspens. L’animateur de Balance Ton Post a alors pris l’initiative d’interpeller Jean-Michel Blanquer sur la Toile au cours du week-end dernier. Cyril Hanouna a en effet invité le politicien à se rendre sur son plateau.

Une invitation que le principal intéressé a préféré décliner. « Visiblement, Jean-Michel Blanquer ne sera pas là ce soir. Il aurait, selon mes sources, une compétition de fléchettes et un championnat de France de marelle ! (…) Il y a des priorités », s’est indigné le collègue de Benjamin Castaldi. Ce dernier faisant référence à la visite qui a déclenché l’hilarité auprès des anonymes.

Bien que l’homme politique ait décidé de faire vent de cette publication, les fans ne sont pas passés à côté de cette déclaration. Quelques minutes après, le présentateur de C8 a surenchéri sur le fameux social à l’oiseau bleu. « Ça bouge, les chéris ! Des étudiants vont venir témoigner ce soir », a-t-il écrit. Et d’ajouter : « On est en contact avec l’État et on attend toujours Jean-Michel Blanquer. »

Un animateur proche des politiciens

Plus tard, lorsque Cyril Hanouna se présente à la rue de Grenelle, il est confronté à un mur, comme l’illustre une vidéo postée en ligne. De quoi irriter les étudiants qui renoncent à se présenter en salles d’examen et exigent le contrôle continu. Comme quoi, Jean-Michel Blanquer n’est pas près d’accepter l’invitation de l’animateur de Touche pas à mon poste

En dépit de ces déclinaisons, le trublion du PAF entretient de bons rapports avec certains membres de la sphère politique, à l’instar de Marlène Schiappa, qui s’est rendue sur le plateau de BTP à maintes reprises, tout comme Jean-Luc Mélenchon. Une complicité qui aurait motivé la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, de suggérer l’animateur pour être aux commandes du débat d’entre-deux tours de l’élection présidentielle de 2022…