Makao, l’ex-agent de sécurité d’Emmanuel Macron a fait des révélations surprenantes cette semaine. Il est notamment revenu sur la fois où le chef d’État s’est fait gifler. Un sujet que Cyril Hanouna a tenu à exprimer dans TPMP.

Mardi dernier, Baba était aux commandes d’un nouveau numéro de Touche pas à mon poste sur C8. L’animateur a tenu à ouvrir le débat autour de la gifle dont Emmanuel Macron a été victime. L’occasion de recueillir les confessions de son ancien agent de sécurité, Makao.

Un geste jugé « intolérable »

Deux individus originaires de la région ont été sollicités pour donner leur avis concernant une gifle assénée à Emmanuel Macron. Si pour l’heure, le mari de Brigitte Macron n’a pas réagi sur cette séquence violente, d’autres acteurs politiques ont décidé de briser le silence. Selon eux, un tel geste à l’encontre d’une personne haut placée de l’État demeure intolérable. Parmi eux, le candidat de l’UMP à la présidence de la République, Xavier Bertrand.

François Hollande a lui aussi tenu à apporter son grain de sel. Selon l’ancien chef d’État, ce geste est « insupportable et intolérable ». Un épisode qui a fait l’objet d’un débat dans TPMP dans la soirée de ce mardi 8 juin. L’occasion pour les chroniqueurs de Cyril Hanouna de se prononcer tour à tour sur cette agression portée à l’encontre du Président de la République.

Emmanuel Macron insensible à la suite de son agression

« À la suite de la gifle reçue par Emmanuel Macron au cours de son déplacement à Taïn, nous accueillons Makao, son ancien agent de sécurité. Pour rappel, il a assuré la garde du corps du Président au cours de la campagne présidentielle qui s’est tenue en 2017. Il nous fournira quelques éléments de réponse sur la sécurité du chef d’État dans TPMP ».

Une chose est sûre : le principal intéressé ne semble pas être contrarié à la suite de cette tragédie. L’Élysée a d’ailleurs souligné qu’aucun changement n’aura lieu concernant son emploi du temps. Selon le maire de Tain-L’Hermitage lors d’un entretien pour France Info, Emmanuel Macron aurait crié : « Laissez-le !!! » aux policiers, après avoir neutralisé le fauteur de trouble au sol.