Lucie se donne corps et âme pour sauver Marc Véry dans Demain nous appartient. Victoire accepte de lui filer un coup de main, mais les choses ne vont pas se passer comme prévu en mars 2021 sur TF1.

Tandis qu’Aurore redouble d’efforts pour remonter les traces du criminel, Marc Véry va de mal en pis dans Demain nous appartient. Lucie réussit à convaincre Victoire de changer d’avis. Mais les risques sont conséquents. Les réalisateurs de DNA ne vont pas tarder à faire basculer le destin des héros de Sète au cours de ce mois de mars 2021 sur TF1

Victoire fait chanter, Aurore passe à l’offensive

La guerre est déclarée entre Victoire (Solène Hébert) et Lucie (Lorie Pester) dans Demain nous appartient. L’infirmière renonce à aider sa rivale à sauver Marc Véry, alors que ce dernier est dans un état critique. La sœur de Sandrine n’arrive pas à digérer le fait que sa meilleure amie sorte avec un assassin. Bien que Lucie tente de la convaincre qu’il a changé, la jolie blonde fait la forte tête. Elle menace de balancer Marc Véry aux policiers, s’il ne quitte pas les lieux dans les prochaines 48 heures. Au poste de police, Aurore se démène pour remonter les traces du tueur aux alliances.

Anna n’en fait qu’à sa tête, Marc Véry tombe dans les pommes

Karim craint que Marc Véry attaque une nouvelle fois la sœur de Chloé (Ingrid Chauvin). Anna renonce à aller se cacher à Perpignan. La femme du docteur William est persuadée que le tueur aux alliances a fait son grand retour pour retrouver Lucie. Celle-ci tente de tout faire pour dissimuler ses soupçons. Marc Véry se sent coupable de la mettre en danger. Il décide de partir en lui laissant un message : « Je t’aime Lucie pour toujours ». La jeune femme décide de se mettre à sa recherche. Victime d’une nouvelle crise, le criminel s’effondre par terre. Son état de santé est alarmant.

Marc Véry se débat contre la mort sur TF1

Lucie est prête à tout pour sauver Marc Véry. Pour se faire, elle fait appel à Marianne. Victoire se retrouve dans l’obligation de changer d’avis. Elle décide d’examiner le patient à contrecœur. En dépit de la gravité de la situation, l’infirmière ne parvient pas à établir un diagnostic fiable et ne peut lui administrer un quelconque traitement. Le criminel étant très recherché par la police, il est impossible de le transférer à l’hôpital. Une question se pose alors : le tueur s’en sortira-t-il vivant ? Quoi qu’il en soit, l’acolyte de Lucie va devoir prendre des risques inconsidérés pour sauver la vie du jeune homme…