Diam’s vient de confier avoir récemment été victime d’usurpation d’identité. Choquée, l’acolyte de Vitaa confie le calvaire qu’elle vit depuis sa conversion à l’Islam ! On vous partage tous les détails.

Si elle a préféré faire profil bas ces derniers temps sur les réseaux sociaux, Diam’s est dernièrement sortie de son silence. Difficile pour l’ancienne star du rap de ne pas pousser un coup de gueule à la suite de la mésaventure qu’elle a vécue. Notamment, depuis qu’elle s’est convertie à l’Islam. Après que quelqu’un ait tenté de lui voler son identité, l’acolyte de Vitaa explose sa colère et son indignation.

Diam’s hausse le ton sur la Toile

Depuis qu’elle s’est écartée de la scène médiatique, l’interprète de « Jeune demoiselle » se focalise entièrement sur des missions humanitaires. Diam’s passe également ses journées à peaufiner ses travaux d’écriture, sa passion numéro un. Ses livres ont d’ailleurs connu un succès fulgurant. D’ailleurs, avec le contexte actuel lié à l’épidémie de Coronavirus, les lecteurs sont nombreux à s’arracher son ouvrage sorti il y a peu.

Sur son compte Instagram, la chanteuse de 40 ans signale même que les stocks sont épuisés. De temps à autre, l’écrivaine partage également des clichés et des vidéos de paysages à couper le souffle. Il s’agit généralement des destinations qu’elle a eu la chance de visiter. Mais cette semaine, Mélanie Georgiades, de son vrai nom, a sorti ses griffes face à une situation qui est devenue pour elle insupportable.

« Ils ont utilisé mon nom suite à ma conversion à l’Islam… »

Diam’s souligne ainsi : « Il y a deux ans j’ai publié cette déclaration sur Facebook : “Une nouvelle fois, je tiens à mentionner que le compte Facebook ci-joint en photo n’est pas le mien. Ils ont utilisé mon nom suite à ma conversion à l’Islam pour répandre leurs opinions et créer le buzz. J’ignore qui ils sont. En dépit de plusieurs avertissements, ils ont refusé de fermer leur page (…) ».

L’artiste poursuit en expliquant : « Faire le rappel c’est bien, mais l’appliquer c’est mieux. Cette publication simplement pour vous expliquer que je suis étrangère à tout ce qui est posté sur leur page ». Une usurpation d’identité dont Diam’s n’est malheureusement pas la seule star à être ciblée. Pour conclure, la principale concernée précise que la page « fake » en question enregistre plus de 700 000 abonnés et que les administrateurs continuent d’ouvrir des cagnottes en son nom.