Marc Véry est dans un état critique dans Demain nous appartient. Tandis qu’Aurore apprend des révélations accablantes, Victoire décide d’attaquer ce mois de mars 2021 sur TF1. 

Marc Lévy fait son grand retour dans Demain nous appartient et sème déjà le chaos sur son passage. Le célèbre tueur aux alliances de Sète est dans un état critique. Ce qui ne surprend pas Victoire. Voici un aperçu de ce qui vous attend prochainement sur TF1 ! 

Marc Véry fait tout basculer, Victoire angoisse

Marc Véry (Guillaume Faure) est dans un état inquiétant. De quoi faire tomber les plans de Lucie (Lorie Pester) à l’eau. La jeune femme se retrouve dans l’obligation de reporter le retour de l’assassin aux alliances au Brésil. Pour l’aider à s’en remettre, elle fait appel à l’infirmière Victoire (Solène Hébert). Celle-ci se met dans tous ses états en découvrant que le patient concerné n’est autre que Marc Véry. Pour ne pas susciter les doutes de Georges (Mayel Elhajaoui), sa compagne lui fait croire qu’elle a eu un accrochage avec Lucie. Cette dernière craint que son acolyte les dénonce auprès des policiers. 

Aurore traque, une hôtesse balance

Alors que Victoire a préféré sombrer dans le silence, Lucie finit par l’interpeller pour faire une mise au point. Elle craint le pire face à l’état de santé de Marc, qui souffre d’atroces douleurs abdominales. En parallèle, Aurore (Julie Debazac) se démène pour attraper le tueur aux alliances. L’hôtesse qui a simplifié la rencontre entre Marc Véry et Lucie est appelée au poste de police. Bien qu’elle reconnaît avoir filé un coup de main au passager malade, elle souligne qu’il ne s’agissait pas de Marc Véry. La détermination de la femme de William finit par porter ses fruits. L’hôtesse finit par révéler que c’était bien l’assassin aux alliances.

Victoire fait chanter Marc Véry

Victoire, qui doit faire face à un gros dilemme moral, se livre auprès de Marianne. L’amoureuse de Renaud lui rappelle qu’elle a pour obligation de fournir des soins à tous les patients, même s’il s’agit d’un criminel endurci. Tandis que Lucie est partie récupérer de la codéine en pharmacie, l’infirmière se rend chez elle. Le criminel a beaucoup de mal à marcher jusqu’à la porte d’entrée. Ce qui n’étonne pas Victoire. S’il ne met pas fin à son idylle avec Lucie dans les vingt-quatre prochaines heures, elle ira tout avouer à la police…