Evelyne Dhéliat a accepté de se livrer cette semaine au sujet d’un handicap physique qui met beaucoup d’ombre à son existence. De quoi notre Miss Météo souffre-t-elle au juste ? La rédaction de PHPA vous dit tout !

Pendant très longtemps, Évelyne Dhéliat a décidé de garder ce handicap pour elle seule. Un secret lourd et pesant que la Miss Météo de TF1 a fini par révéler au grand jour. Le point à travers cet article.

Evelyne Dhéliat est myope

Evelyne Dhéliat est devenue un visage incontournable du PAF français. Celle qui présente la météo sur la première chaîne s’est confiée au sujet de sa carrière lors d’une récente entrevue. En effet, souffrant de myopie, l’animatrice avait dû dire adieu à son rêve de travailler avec un prompteur. Forte heureusement, grâce à ses talents d’improvisatrice, la jolie blonde de 73 ans a su se démarquer à la télévision.

Speakerine depuis les années 60, c’est en 1992 qu’elle présente pour la première fois la météo au sein du groupe TF1. À la suite d’une formation à ce métier et quelques réglages énoncés par le célèbre Alain Gillot-Pétré, la mère d’Olivia a fini par faire le grand saut. Aujourd’hui, la miss Météo excelle dans son métier et est arrivée au summum de sa carrière. Sa personnalité attachante lui a même valu une place à part dans le cœur des téléspectateurs.

Un combat difficile contre le cancer

Mise à part sa myopie, Évelyne Dhéliat doit également mener un autre combat. En 2012, l’animatrice avait déserté l’antenne durant plusieurs mois. Et pour cause, elle souffrait à l’époque d’un cancer du sein. Depuis, elle reste sur ses gardes. Comme le souligne la mère de famille : « Je reste vigilante, je réalise régulièrement des contrôles. La vie continue (…). J’avance ».

Au cours de ce combat, l’ex- compagne de Philippe Maraninchi a pu compter sur le soutien sans faille de sa famille. Comme le souligne la principale concernée : « Pendant ce combat, j’ai été très entourée par mes proches, mes amis et je l’ai pris à bras-le-corps ». Le cauchemar terminé, elle a pu reprendre sans difficulté le chemin du travail. Un métier qui lui passionne et qui lui tient très à cœur. Et la présentatrice de conclure : « Cette épreuve ne m’a pas rendu vulnérable. Et le travail m’a apporté beaucoup de bien. Le travail, c’est la vie et le signe qu’elle continue ».