Amandine Pellissard, candidate de l’émission « Familles nombreuses, la vie en XXL » s’est prononcée au sujet de son traumatisme. Un mélange de colère et d’indignation face à des attaques qui ont eu lieu près du collège de son fils. On vous dit tout !

Vendredi dernier, Amandine Pellissard a tenu à pousser un gros coup de gueule sur Instagram. La mère de famille a haussé le ton contre le collège de son fils, traumatisée au sujet de la sécurité de ce dernier. La rédaction de PHPA vous raconte tout en détail !

Amandine Pellissard partage son inquiétude

Difficile pour Amandine Pellissard de contenir sa colère ! L’une des mamans participant au programme « Familles nombreuses, la vie en XXL » a partagé son indignation sur les réseaux sociaux dans la journée de ce vendredi 11 juin. La mère de famille est en effet inquiète, car plusieurs tirs d’armes à feu sont survenus non loin de l’école où étudie son fils. Un règlement de compte qui aurait pu mal tourner.

Selon les explications de la maman de 30 ans, les collégiens ont été confinés à l’intérieur des salles de classe avant l’arrivée des policiers. Mais Amandine déplore surtout que « le collège n’ait pas pris le temps de prévenir les parents de cet incident, même après le drame ». C’est son fils qui l’a mis au courant de la situation une fois rentré de l’école.

La mère de famille est également angoissée par les conditions de sortie des écoliers. « On a reçu un texto du collège plusieurs minutes après que Léo soit rentré. Ils ont décidé de laisser partir les écoliers et de les laisser rentrer seuls ». De quoi susciter la crainte auprès des parents, sachant que des « balles perdues » et plusieurs « dégâts chaotiques » ont résulté de l’affrontement. Des faits qu’elle juge « honteux ».

Une mère en colère contre la direction de l’école

Ce manque de réactivité de la part de l’établissement a profondément choqué Amandine Pellissard. Comme elle le souligne dans sa publication : « Vous pensez que votre enfant est en sécurité à l’école, mais la vérité c’est qu’ils sont cachés sous des tables, terrifiés par des tirs dehors ». Celle qui s’est récemment confiée au sujet du cachet des participants de « Familles nombreuses, la vie en XXL » a tout bonnement renoncé à ce que son enfant retourne en cours durant l’après-midi. Et la mère de Léo de conclure : « J’ignore quelle est la bonne solution dans ce genre de situation. Mais en tous cas ce n’est pas celle-là ».