Difficile pour Gilles Lellouche d’oublier l’insulte d’Ophélie Winter. Des rapports tendus que la chanteuse a tenu à confier dans son autobiographie. Zoom sur cette remarque de l’écrivaine qui ne passe pas…

Ophélie Winter a déjà humilié Gilles Lellouche par le passé. Une réflexion osée de la comédienne auquel ne s’attendait guère le père d’Ava. Elle revient sur ce sombre épisode de sa vie dans son autobiographie intitulée « Résilience », sorti cette année. Le point à travers cet article.

Un accueil glacial

Ophélie Winter sort de sa tanière ! Cette année, celle qui a participé auparavant à Danse avec les stars, a décidé de briser le silence à travers son ouvrage. Dans son livre, l’actrice de 47 ans revient sur son parcours et les difficultés qu’elle a rencontrées dans sa carrière. Vous pouvez découvrir toutes ces révélations en exclusivité dans son autobiographie baptisée « Résilience, retour sur un destin hors du commun ».

Dans les colonnes de son livre, on découvre que la principale concernée avait tourné « Folle d’elle » aux côtés de Gilles Lellouche. Dès qu’elle fait la connaissance de ce dernier, les relations sont particulièrement tendues entre eux. Il faut dire que la chanteuse n’a pas vraiment été tendre avec son confrère à l’époque. Et visiblement, ce dernier a toujours la rancune contre elle. Comme le souligne l’actrice : « Dernièrement, Gilles Lellouche m’a rappelé malicieusement l’accueil que je lui ai réservé à l’époque. Le producteur l’a présenté dans la loge pour qu’on fasse ample connaissance ».

« Ah non, je ne veux pas de lui, il est trop laid »

Ophélie Winter enchaîne en affirmant : « Le producteur m’annonce : “Voici Gilles, il jouera le rôle de ton compagnon dans le film”. Et moi j’ai tout de suite répondu : “Ah non, je ne veux pas de lui, il est trop laid” ». Le principal intéressé est aussitôt retourné en France ! Et la fille de Catherine Fefeu d’ajouter : « Heureusement, il est revenu quelques semaines plus tard. Et nos rapports se sont rapidement apaisés ». Aujourd’hui, les deux acteurs s’entendent à merveille et rient de cette anecdote hilarante lorsqu’ils y repensent…