Harold Hessel s’est présenté sous un tout autre jour cette semaine dans Affaire conclue. Face au comportement grossier de son collègue, Sophie Davant a pris un malin plaisir à se payer sa tête sur France 2…

Les inconditionnels d’Affaire conclue ne s’attendaient certainement pas à l’attitude étonnante d’Harold Hessel cette semaine sur France 2 ! Exaspéré en raison du mauvais fonctionnement d’un flippeur, le célèbre spécialiste de l’émission s’est mis dans tous ses états. De quoi amuser sa collègue, Sophie Davant

Sophie Davant taquine Harold Hessel dans Affaire conclue

S’il y a bien un commissaire-priseur qui est bien connu des fans d’Affaire conclue, c’est bien Harold Hessel. En effet, l’ancien collègue de Pierre-Jean Chalençon est présent dans l’émission depuis son coup d’envoi. Et il faut dire que l’expert a l’œil au moment de réaliser chacune de ses expertises. Il est également connu pour son tempérament calme et posé. De quoi rassurer les candidats qui croisent son chemin.

Mercredi dernier, le spécialiste du magazine d’enchères n’était pas comme d’habitude. Devant un vendeur prénommé Alexandre, venu pour céder son flipper aux acheteurs du programme, le principal intéressé a pratiquement pété les câbles. Alors qu’il était fasciné par le vieil objet qui lui rappelait son enfance, la star de France 2 a tenté de taper la balle. Hélas, il essuie un énorme échec.

« Il ne fonctionne pas très bien », commence-t-il par lâcher au moment où le candidat fait son entrée dans la salle d’enchères. Un constat de routine classique qui s’est ensuite transformé en une véritable guerre des nerfs pour le spécialiste. Tandis que le vendeur se prononçait sur l’origine du flipper et la raison pour laquelle il voulait le céder, Sophie Davant a également tenté d’y jouer.

La mère de Valentine et Nicolas quant à elle, a remporté avec brio sa partie. Impressionné, son fidèle collaborateur lui lance : « Bah ! Vous avez réussi à lancer la bille ? ». Et l’animatrice de France Télévisions fière de son coup a répondu à son acolyte par l’affirmative. Elle profite de l’occasion pour le charrier en lui répétant qu’il avait « perdu la boule »…

« (…) On a perdu Harold ! »

Visiblement contrarié d’avoir échoué face à Sophie Davant, Harold Hessel a commencé à afficher une mine inhabituelle. C’est alors qu’il s’énervait aux moindres sons et manipulations réalisées sur l’objet. Le commissaire-priseur a ainsi lâché : « Le flipper se bloque et fait des bruits interminables. On est un peu agacés. Il ne se passe pas grand-chose, la bille est bloquée. Il y a un léger problème d’état ».

À la suite de ces critiques, il s’est prononcé sur les atouts de l’objet : musique, détails, références musicales et cinématographiques… Mais à la suite d’une nouvelle remarque de l’animatrice, le principal intéressé a une nouvelle fois perdu son calme : « Je suis exaspéré parce que ce flipper ne marche pas ». Il a même lâché une insulte qui a offusqué la compagne de Raoul.

« Lorsque les petits composants électroniques commencent à déconner, ça ne marche plus ». Un langage familier qui a quelque peu contrarié l’ex-compagne de Pierre Sled. « “Commencent à quoi ?” Mais qu’est-ce qui lui arrive ? On a perdu Harold ! » finit-elle par balancer. Un dérapage qui a sans doute bien amusé les fidèles téléspectateurs du magazine d’enchères !