Isabelle Morini-Bosc était présente sur le plateau de TPMP cette semaine. Et il faut dire qu’elle n’était pas en grande forme ! Qu’est-il donc arrivé à la journaliste de 64 ans ? Pourquoi porte-t-elle toujours ses lunettes de soleil ? Elle passe aux aveux ! 

La semaine a été marquée par le témoignage d’Isabelle Morini-Bosc au sujet de la maladie des yeux dont elle souffre. Contrainte d’assurer son rôle de chroniqueuse sur le plateau de Touche pas à mon poste, difficile pour elle de cacher sa vulnérabilité. On fait le point pour vous ! 

Un parcours hors pair

Depuis qu’elle a commencé sa carrière de journaliste, Isabelle Morini-Bosc s’est toujours démenée pour donner le meilleur d’elle-même. En effet, la chroniqueuse de Cyril Hanouna est passionnée par les actualités et son métier. Dans les années 90, elle prend son envol sur RTL. Plus tard, elle décrochera sa première entrevue pour interroger une célébrité. À ce moment-là, elle commence à collectionner les potins et à multiplier les rencontres. Ce qui va la conduire tout droit chez Baba.

Bien qu’elle se fait discrète à l’écran, sa présence demeure toujours indispensable dans les coulisses. Michel Denisot et Philippe Vandel sont tout simplement en admiration devant son professionnalisme. Plus tard, elle va travailler aux côtés de Florian Gazan. Malheureusement, l’acolyte de Jean-Luc Delarue se retrouve dans l’obligation d’interrompre son émission. Celle-ci ne connaissant pas de succès auprès des téléspectateurs. Vient ensuite la rencontre avec l’animateur de « Balance ton post » qui va tout faire basculer.

Dans un premier temps, ce dernier l’intègre sur son plateau en lui demandant ses opinions au sujet des sujets brûlants de l’actualité. Au début, elle est un peu timide, mais finit par trouver ses aises, quitte à animer presque seule tout un show. Avec Matthieu Delormeau, elle va partager les anecdotes les plus invraisemblables. Du reste, on peut dire que la principale concernée à traverser un parcours des plus admirables.

Une femme de caractère

Toujours très en beauté, Isabelle Morini-Bosc affiche un style qui lui est propre. En effet, la majorité des admirateurs sont loin de se douter qu’elle est en passe de prendre sa retraite. Très souvent taquinée par son supérieur, elle n’hésite pas à lui rendre la pareille. Mais dans le fond, sur le plateau de C8, les acteurs qui donnent vie au talk-show sont très complices.

Depuis quelque temps, la journaliste est plongée au cœur d’une grosse polémique. En effet, les téléspectateurs ont remarqué qu’elle n’est pas vraiment dans son assiette. Dernièrement, elle a pris l’initiative de s’expliquer au sujet de son attitude. Elle souligne que l’exposition médiatique a tendance à la démoraliser.

Elle est cependant consciente que cela fait partie du jeu. Avant que le premier confinement ne soit annoncé, un débat axé autour de Roman Polanski a réveillé en elle un passé douloureux. Alors que ce dernier venait d’être critiqué par Florence Foresti à la cérémonie des Césars, la polémique faisait rage. Méritait-il oui ou non une récompense ? Dans tous les cas, les célébrités sont nombreuses à avoir pris la défense du réalisateur.

Pourquoi Isabelle Morini-Bosc porte-t-elle toujours des lunettes de soleil ?

Forcément, en constatant l’accoutrement de sa collègue, Baba ne manque pas de lui demander ce qui ne va pas. Celle qui est une grande fan des bijoux fantaisie semblait complètement ailleurs ce soir-là. Et puis, à quoi bon porter des lunettes de soleil lorsqu’on est en direct sur une émission ? La principale concernée a décidé de livrer des éléments de réponse.

Isabelle Morini-Bosc explique ainsi qu’il s’agit d’un problème médical. Selon son témoignage, elle souffrait d’une maladie depuis des mois, mais que son intervention a dû être retardée en raison de l’épidémie. En effet, les centres hospitaliers sont très pris et il manque de place pour les opérations médicales. Mais ce n’est pas tout !

Toujours selon la chroniqueuse, une partie des muscles de son œil était coincée. Raison pour laquelle, les médecins étaient obligés d’opérer l’autre œil. Heureusement, il s’agit d’une situation temporaire et la journaliste nous rassure qu’elle n’en souffre pas. Ce qui signifie que nous allons bientôt revoir son regard radieux. D’ici là, nous lui souhaitons un très bon rétablissement !