Alors que Jalil Lespert prépare actuellement un biopic sur le Taulier, son ex, à savoir, Sonia Rolland vient de faire une annonce surprenante. La jeune femme prépare en ce moment une réalisation cinématographique retraçant son propre parcours. On vous dit tout ! 

À 40 ans, Sonia Rolland a décidé de prendre une décision ferme ! Mère de deux adorables jeunes filles (Tess, 14 ans et Kahina, 10 ans), elle souhaite aujourd’hui partager son histoire à travers un film. Lors d’une entrevue pour Nous Deux, l’ex de Jalil Lespert a fait part de son projet inédit. Et ça promet du lourd !

Un biopic en cours de route…

L’ancienne reine de beauté a ainsi affirmé : « J’écris une fiction qui relate de mon parcours dans Miss France, dont je serai co-productrice. Le rôle que j’incarne dans le film reflète le personnage que j’ai toujours voulu interpréter ». Un long métrage dont elle ne tiendra cependant pas le rôle principal. Comme le souligne la mère de famille : « J’ai assez de casquettes ! ». 

Un nouveau projet qui n’inclut pas son ex petit-ami avec qui elle a partagé 10 ans de sa vie ensemble. Lors d’un récent interview mené par l’équipe de Paris Match, l’actrice de 40 ans a précisé qu’elle ne connaissait plus Jalil Lespert. En 2018, alors qu’elle n’était plus avec l’actuel compagnon de Laeticia Hallyday, elle avait expliqué : « Je perdais du poids. Je m’éteignais à petit feu, déçue de réaliser je donnais corps et âme sans rien recevoir en retour. La séparation était inévitable. Jalil et moi étions devenus amis. Entre ses tournages et mes projets, nous nous sommes écartés ». 

Un parcours professionnel hors pair

Des aveux qui pourraient peut-être faire l’objet d’une nouvelle fiction dans le futur. Notons que la mère de famille n’en est pas à sa première réalisation. En effet, la représentante officielle de « Mixa », qui est également Égérie Guerlain, a déjà conçu trois différents documentaires le long de sa carrière professionnelle. Née à Kigali au Rwanda, Sonia Rolland a quitté son pays natal pour rejoindre la France en 1994. À l’époque, elle a décidé de fuire le génocide des Tutsi. Un événement qu’elle relate dans « Rwanda, du chaos au miracle », sortie en 2014. Un an plus tard, elle a lancé « Homosexualité : du rejet au refuge », avant de réaliser en 2018, « Femmes du Rwanda ».