Chimène Badi s’est récemment livrée au sujet d’un tabou. Un choix parfois jugé par les autres, mais qu’elle assume complètement. Zoom sur cet avis bien tranché de la chanteuse !

Depuis plusieurs décennies, Chimène Badi est la cible de nombreuses critiques au sujet d’une décision mûre et réfléchie qu’elle a prise. Celle de ne pas devenir une mère de famille

« Ça me mettait mal à l’aise… »

Très souvent, l’entourage de Chimène Badi lui dit : « Ça arrivera avec le temps, tu verras ». Une phrase qui commence véritablement à l’agacer et elle n’hésite pas à le faire savoir. Il ne s’agit pas là de la vie professionnelle ni de la quête du grand amour. Il y a plusieurs années, la chanteuse de 38 ans s’est engagée à ne pas avoir d’enfants. Actuellement au summum de sa carrière, elle file aujourd’hui le parfait amour, aux côtés de son compagnon. 

L’été dernier, l’artiste a même décidé de faire son retour sur les réseaux sociaux, pour le plus grand plaisir de ses fans. Ces derniers ont d’ailleurs été surpris par sa métamorphose. La compagne de Julien a en effet multiplié les séances de sport et de remise en forme. De plus, elle a décidé de réviser son mode d’alimentation. C’est donc en pleine forme, bien dans son corps et dans sa tête qu’elle s’est affichée sur la Toile.

En dépit de sa silhouette de rêve, certains internautes l’accusent d’avoir eu recours à la chirurgie esthétique. Mais peu importe les jugements des haters, l’important pour Chimène Badi, c’est qu’elle se sent bien. En couple depuis 7 ans avec un certain Julien, la chanteuse n’aspire pas à fonder une famille avec lui. Lors de son passage dans « Ça commence aujourd’hui », l’interprète de « Je viens du sud » a confié : « Lorsque j’étais petite, on jouait souvent au jeu du papa et de la maman avec mes camarades d’école. Déjà à l’époque, je refusais catégoriquement d’y participer. Ça me mettait mal à l’aise ».

« Je ne veux pas d’enfant. C’est mon choix et je l’assume ».

Aujourd’hui, l’avis de Chimène Badi n’a pas pour autant changé. Comme le souligne la principale concernée : « Je ne veux pas d’enfant. C’est mon choix et je l’assume ». Elle invite les femmes comme elles à ne pas avoir honte d’en parler : « Même si je sais que c’est difficile d’en parler, il faut assumer. Je suis contente que mes proches ne me jugent pas sur cette volonté. J’ai écrit une chanson magnifique qui s’intitule “Juste une femme”. Malgré tout, ça reste aujourd’hui un sujet tabou ». Voilà qui est dit !