Le comédien Jean Dujardin a récemment fait parler de lui dans l’actualité médiatique. À l’occasion d’une récente entrevue, il est revenu sur « l’enfer » qu’il a vécu lors du tournage d’« Un gars, une fille ». On vous partage tout en détail !

Interrogé au micro de Running Heroes, Jean Dujardin s’est confié à cœur ouvert au sujet de l’« enfer » qu’il a traversé lors du tournage d’Un gars, une fille avec sa compagne de fiction, Alexandra Lamy.

Jean Dujardin brise le silence sur l’ambiance de tournage d’Un gars, une fille

Alors qu’il est actuellement en pleine promotion d’OSS 117 Alerte rouge en Afrique noire, Jean Dujardin profite des moments de tendresse passés avec sa femme, Nathalie Péchalat et ses proches. Rappelons que le fameux film en question devrait être lancé sur nos écrans à partir du mois d’avril prochain. Aux dernières nouvelles, les deux tourtereaux ont accueilli leur second enfant et on sait d’ores et déjà qu’il s’agit d’une petite fille !

Passionné de sports et d’activités à sensations fortes, l’acteur de 48 ans s’est récemment livré lors d’une entrevue pour Running heroes, “déclinaison du magazine Society dédiée au footing,” selon les explications de Télé Loisirs. Au cours de sa prise de parole, il a partagé une anecdote étonnante lors du tournage de l’émission Un gars, une fille avec Alexandra Lamy. En effet, les deux ex véhiculaient l’image du couple stéréotypé, à travers différents scénarios de la vie réelle. Des sketchs qui ont fait la pluie et le beau temps des téléspectateurs de 1999 à 2003 sur M6. Mais il conserve aujourd’hui un souvenir amer de cette expérience. Et pour cause…

Las de vivre le même scénario chaque jour, dans les mêmes pièces

Au cours de cette récente interview, Jean Dujardin annonce qu’il a vécu « l’enfer ». Selon ses révélations : « C’est pour cette raison qu’à la troisième saison, nous avons demandé des voyages, des scénarios tournés à l’extérieur. Après trois ans de cuisine et de salle de bains, la lassitude commençait à s’installer ». Et de préciser : « Lorsqu’en une journée, tu réalises trois épisodes dans une maison et que tu rentres chez toi, je peux te dire que tu as du mal à t’endormir le soir ». Quoiqu’il en soit, la participation à cette sitcom lui a permis de décoller dans sa carrière et de bâtir une solide notoriété dans l’univers du cinéma français.