Jean-Luc Reichmann se bat à l’heure actuelle contre le Coronavirus. Contaminé par un membre de sa famille, l’animateur a dû interrompre ses tournages. À l’occasion d’une entrevue pour 20 Minutes, il s’est livré au sujet de son combat.

Il y a une semaine, Jean-Luc Reichmann a annoncé une terrible nouvelle à ses fans. L’animateur de 60 ans a déclaré avoir été testé positif à la Covid-19. Alors que TF1 avait donné le coup d’envoi d’une nouvelle saison de Léo Matteï, brigade des mineurs il y a quelques jours, le comédien s’est prononcé lors d’une récente interview. Voici les dernières nouvelles concernant son état de santé…

« J’ai fait suspendre tous les tournages »

Lors de sa prise de parole, Jean-Luc Reichmann a confié : « Pendant douze jours, j’étais à plat complet ». En vérité, c’est l’un de ses six enfants qui a transmis la maladie à l’interprète de Léo Matteï. Comme il l’explique : « C’est vrai que c’est venu des enfants sans doute, mais voilà », a-t-il indiqué à la radio. Et de préciser : « Depuis plus d’un an, on a pris toutes les mesures de précaution nécessaire sur les plateaux de tournage du feuilleton et des 12 Coups de midi ».

Le chouchou du public de La Une poursuit son récit en affirmant : « On a été exemplaire de A à Z. Et un beau jour, l’école vous contacte pour vous annoncer : “fermeture des classes”. J’ai envie de dire que c’est bien qu’on ait fermé les écoles, car je suis sûr que le problème est venu de là. Trois jours après, j’étais dedans, j’ai fait suspendre tous les tournages ». Cela signifie-t-il une rupture de stock des épisodes en cours ? Que les fans se rassurent ! TF1 a encore plusieurs inédits en réserve. Ouf !

« Ça fait plusieurs jours que je suis au plus mal (…) »

Jean-Luc Reichmann enchaîne en évoquant son quotidien face à la lutte contre le Coronavirus. Selon son témoignage : « Lorsque vous rentrez dans le tunnel, vous ignorez comment vous allez vous en sortir ». Une épreuve difficile qui n’est pas pour autant terminée comme il le souligne : « Je me suis accordé un petit moment. Ça fait plusieurs jours que je suis au plus mal, je réalise petit à petit les examens, les prises de sang, les scanners des poumons, etc. ». 

Et le père de famille d’ajouter : « Je pense qu’il est primordial de respecter scrupuleusement le protocole (…) ». Il a également profité de sa prise de parole pour sensibiliser le public à se faire vacciner. Du moins, pour ceux qui peuvent en bénéficier. Et de conclure : « Je ne souhaite à personne ce que j’ai vécu ». Chez PHPA, nous souhaitons à l’animateur un prompt rétablissement !