Convié cette semaine dans « Ça fait du bien », Jean-Pierre Pernaut a fait des révélations inédites au sujet de sa carrière dans le JT de 13 h sur TF1. Nostalgique, il a rappelé l’un des moments qu’il n’oubliera jamais au cours de cette expérience très enrichissante…

Après avoir travaillé pendant une trentaine d’années pour TF1, Jean-Pierre Pernaut a pris la décision de quitter son poste au JT de 13 h. Depuis, c’est Marie-Sophie Lacarrau qui a pris le relais sur le plateau de La Une. À l’occasion de son passage dans « Ça fait du bien », le mari de Nathalie Marquay est revenu sur les séquences qui l’ont marqué à vie lors de sa carrière au Journal télévisé. On vous dit tout !

Un journaliste qui a vécu plusieurs événements marquants sur TF1

JPP souligne ainsi : « Il y a eu plein d’événements » en évoquant tout particulièrement celui lié aux attentats du 11 septembre 2001. Il se souvient ainsi des rues désertes de New York, les jours qui ont suivi la tragédie. Le journaliste de 70 ans a également évoqué une pensée pour la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. À ce propos, il s’est remémoré les « compteurs Geiger qui crépitaient partout ». La ville qui a complètement été abandonnée précise-t-il, a de quoi créer des frissons. 

L’animateur chouchou du public de TF1 se rappelle également les moments marquants relatifs à l’ADN de son journal. C’est-à-dire les diverses actualités régionales et le partage avec les habitants. À ce propos, il a rapporté le journal en direct qu’il a présenté avec des gitans aux Saintes-Maries-de-la-Mer. Ces derniers ont chanté et dansé à cœur joie au cours de cette séquence. Le père de Lou précise d’ailleurs qu’il a vite été emballé par leur tradition et leur cadre de vie. Ce qu’il a trouvé « génial ». 

« Tout homme qui ne se retourne pas sur ses racines est un homme perdu »

Mais par-dessus tout, ce que le père de famille n’oubliera sans doute jamais, c’est la rencontre qu’il a faite avec un paysan auvergnat qui se fait appeler Monsieur Boudon. « Ses bœufs tiraient la charrue, il regarde face à la caméra, et explique : “Tout homme qui ne se retourne pas sur ses racines est un homme perdu” ». Des révélations qui ont à jamais marqué Jean-Pierre Pernaut. Ce dernier souligne qu’il a des frissons à chaque fois qu’il visionne ces images. 

Depuis son ultime JT datant du 18 décembre dernier, le principal concerné poursuit ses projets auprès de la chaîne privée TF1. Il dévoile que depuis, il vit de manière différente et n’a pas eu beaucoup de difficulté à décrocher. Pour terminer, le fils de Jean-Paul Pernaut a complimenté son actuelle successeure qui, selon lui, assure dans son nouveau rôle de présentatrice du JT de 13 h.