Jeane Manson serait-elle membre d’une secte ? En tout cas, une vidéo qui circule sur la Toile laisse les fans dubitatifs… On fait le point pour vous !

Une vidéo de Jeane Manson aux côtés de plusieurs membres d’une secte a été postée en ligne il y a quelques jours sur la page Instagram « Coline_je_te_crois ». L’organisation en question n’est autre que « Les Enfants de Dieu ». Un extrait accablant dont la principale concernée a déjà expliqué sa version des faits par le passé. 

« Elle fait partie des Enfants de Dieu, une secte qui prône la pédophilie et l’inceste »

Jeane Manson aurait-elle profité de Coline Berry lorsqu’elle était plus jeune ? L’actrice de 45 ans soupçonne la chanteuse d’avoir abusé d’elle dans le cadre d’une plainte déposée au mois de janvier dernier. On peut lire dans sa déclaration : « Quand les deux tourtereaux [elle et son mari Richard Berry, NDLR] avaient la garde des enfants, il leur serait arrivé, de convier ceux-ci dans la chambre parentale (…) ».

Des accusations que la mère de Shirel et Marianne nie en bloc. Pourtant, selon la cousine de Marilou Berry, la mère de famille aurait abusé d’elle, contre son gré. Le pire c’est qu’elle la soupçonne d’être membre d’une organisation secrète aux intentions maléfiques. Lors de son passage sur BFM TV, la sœur de Joséphine Berry a indiqué : « Elle fait partie des Enfants de Dieu, une secte qui prône la pédophilie et l’inceste ».

« Je ne suis pas devenue une adepte »

Pour défendre Coline Berry, une page a vu le jour sur les réseaux sociaux. Elle a été baptisée « Coline_je_te_crois ». Sur celle-ci, on peut lire divers contenus de presse ou des dossiers censés relayer la version de la victime concernée. Dimanche dernier, les internautes ont visionné une vidéo dont l’origine remonte aux années 70. Dans cet extrait, on voit Nicole Rieu chanter avec des membres de la fameuse secte au bord de la Seine.

Jeane Manson, de son côté, se situe parmi les chœurs. À l’issue du clip, elle saisir une guitare et joue une chanson intitulée « Une femme » en fixant la caméra. Une séquence choquante que l’artiste raconte en détail dans son ouvrage « Une Américaine à Paris ». Dans cette autobiographie, l’écrivaine revient sur la fois où elle a rencontré la bande Family of Love. Elle se prononce ainsi au sujet du tournage réalisé au printemps 1976.

Selon la principale concernée : « C’était une bande de musiciens américains établis dans l’hexagone, qui venaient de réalisé un morceau intitulé My Love is Love. Nous avions de nombreux points communs ». Elle souligne au passage qu’elle avait vite réalisé qu’ils étaient membres d’« un groupe de religieux qui s’appelait Les enfants de Dieu. Je découvris plus tard que certains qualifiaient cette communauté de secte dont le gourou prélevait 10 % des recettes ». Et l’interprète de « Vis ta vie » de préciser  : « Je ne suis pas devenue une adepte » pour démentir toute appartenance à cette entité.