Jérôme Bertin a accepté de faire quelques confidences concernant l’évolution de son personnage dans Plus belle la vie. Des révélations qui ont de quoi faire froid dans le dos… On vous dit tout !

Les inconditionnels de Plus belle la vie ont été durement affectés par le viol du commandant Nebout sur France 3. Mais ces derniers ne sont pas au bout de leur surprise ! Les épisodes à venir réservent encore des scènes encore plus impressionnantes. Comme l’explique son interprète, Jérôme Bertin.

« Patrick s’enferme dans ce mutisme (…) »

Les regards sont actuellement braqués vers Patrick Nebout dans Plus belle la vie. Dans l’inédit proposé dans la soirée du 28 avril dernier, le célèbre flic du Mistral s’est fait violer. Une scène atroce qui a vivement scandalisé les fidèles téléspectateurs de France Télévisions. Et les intrigues choquantes ne sont visiblement pas près d’être terminées. Deux semaines après la diffusion de cet épisode choc, Jérôme Bertin a fait des confidences glaçantes dans les colonnes de Télé Poche.

L’ancien acolyte de Fabienne Carat (qui a quitté la série) s’est prononcé sur l’atrocité de l’agression subie par son personnage. Il profite également de l’occasion pour raconter les séquelles qui s’en sont suivies. « Patrick s’enferme dans ce mutisme (…) S’exprimer sur le sujet avec la femme que vous aimez risque de détruire l’image qu’elle a de vous » explique l’acteur de 55 ans.

D’autres scènes encore plus traumatisantes attendues…

Il faut dire que cette terrible agression a laissé un traumatisme considérable dans l’esprit des Mistraliens, mais aussi de la principale victime. Mais comme l’explique le comédien, les fans de PBLV n’ont pas encore vu le pire. Selon ses révélations : « Il y en a d’autres qui sont encore plus atroces et qui auront lieu dans les prochains épisodes… Je me suis fait du mal psychologiquement », avoue-t-il, sans donner plus de détails. L’acteur promet au passage « de grosses surprises » sur France 3. Et le principal concerné de conclure : « Je préfère me focaliser là-dessus, car ce sont de très belles choses ». Sans doute fait-il référence à la grossesse de Léa (alias Marie Hennerez)…