Jessie Will, le candidat de la saison actuelle de The Voice a dernièrement fait des révélations glaçantes au sujet de sa situation de vie. Fichu à la porte par son père, le jeune homme témoigne: « J’ai passé plusieurs nuits dehors ». 

Le week-end dernier, les inconditionnels de The Voice ont pu découvrir la dernière salve des auditions à l’aveugle de cette 10e saison sur TF1. Une soirée marquée par la prestation impressionnante de Jessie Will. Et il faut dire que le jeune homme de 25 ans n’a pas vécu une vie facile. Dans le cadre de son entrevue pour Closer, il s’est confié à coeur ouvert au sujet de cette enfance difficile… 

Un témoignage bouleversant

Les auditions à l’aveugle de The Voice ont touché à leur fin samedi dernier sur TF1. Amel Bent, Florent Pagny, Vianney et Marc Lavoine peuvent à présent poursuivre leurs aventures avec leurs équipes au grand complet. L’interprète de « Ma philosophie » tout particulièrement dispose de 16 talents dans son équipe. En effet, la chanteuse a succombé à la voix d’or de Jessie Will, jeune homme de 25 ans venu de Nanterre.  

Mais mise à part sa prestation, Jessie a ému les téléspectateurs avec son témoignage. Selon ses explications, sa mère s’est retrouvée dans l’obligation de le placer dans une famille d’accueil alors qu’il était âgé de 6 ans. En effet, cette dernière avait beaucoup de mal à joindre les deux bouts sur le plan financier, à la suite de son divorce. Le jeune barman conserve un souvenir marquant de cette période. Comme il le souligne dans les colonnes de Closer: « Ça n’a pas été un déchirement. J’étais trop jeune pour réaliser et comprendre ce qui m’arrivait. Pour moi, je vivais juste dans une maison remplie d’enfants« 

« Il m’a flanqué à la porte… J’ai passé plusieurs nuits dehors »

Par contre, Jessie révèle avoir énormément souffert au cours de son enfance. Selon ses confidences : « Après avoir passé quatre ans en foyer, mon père est venu me récupérer. J’ai repris un train de vie ‘normal’. Je partais étudier, je sortais avec mes amis, notamment dans un karaoké. Et puis, un soir, mon père en a eu ras le bol et il m’a flanqué à la porte. J’avais 16 ans. Heureusement que j’avais des amis qui m’ont tendu la main même si j’ai passé plusieurs nuits dehors. » 

Finalement, sa sœur décide de le sortir du pétrin en l’hébergeant chez elle dans une banlieue parisienne. Jessie finit par connaître une stabilité et décide de se focaliser entièrement sur sa passion : « la musique ». À ce propos, il indique : « J’ai abandonné les études et j’ai décroché un job en tant que serveur« . Participer à The Voice représente selon lui « une revanche après toutes ces années de misère« . On lui souhaite le meilleur dans cette aventure !